Profil

  • Lucie Chenu
  • Les Humeurs de Svetambre
  • 10/05/1960
  • Littérature auteur fantasy fantastique science-fiction
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Retour à la page d'accueil
  • Partager ce blog

Partager

Recherche

Mercredi 16 juillet 3 16 /07 /Juil 10:14

Mythologica n°3 est enfin paru !

Mythologica 3 -BD

C'est dangereux, de travailler sur l'uchronie, et plus particulièrement le Steampunk. À croire que nous fonctionnons à la vapeur, car des bugs en rafale nous ont retardés. Mais ça y est, il est disponible (depuis quelques jours déjà, mais le site vient juste d'être mis à jour, et, c'est promis, on repasse à l'électronique ;) )


Bref, un numéro splendide, avec des nouvelles de Johan Heliot, Jeanne-A Debats, Li Cam, Luis Astolfi, le chapitre 2 du roman-feuilleton de Nathalie Dau, le dossier sur le Steampunk dirigé par Etienne Barillier, des extraits de romans de Maëlig Duval, Morgane Cassaurieu, l'extrait d'une BD de Gail Carriger & Rem, et bien d'autres choses encore, le tout sous une splendide couverture de Chabeuh, avec des illustrations intérieures de Mathieu Coudray...

Enjoy !

 

Edit : Et j'oubliais de vous dire qu'on peut à présent commander directement en ligne les ouvrages des éditions Mythologica, à l'unité, romans, artbook et bien sûr les différents numéros de la revue.

Je parle là des ouvrages imprimés. En ce qui concerne la collection Alternative, qui réédite en numérique des nouvelles épuisées, Mythologica est distribué par Numilog et le lien direct est donné.

Par Lucie Chenu - Publié dans : Livres, édition - Communauté : Fantasy et science-fiction
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 15 juillet 2 15 /07 /Juil 15:13

Ça y est, on peut enfin le dire, c’est sur le site de Woolly Dream et sur Ulule.

 

Nous revenons vers vous après une longue période pour certains d’entre vous. Les autres nous auront en effet suivis sur les différents nouveaux projets qui remplissent, ou plutôt dirons-nous, qui garnissent l’association WOOLLY DREAM et son emploi du temps !

 

Bref, c’est avec un immense plaisir que nous vous annonçons la finalisation officielle de l’étape longue et ardue du montage. Car bien évidement, nous n’avons rien oublié de l’entreprise du projet du film Esperanto, ni ses péripéties d’ailleurs, mais surtout et avant tout : vous autres !

 

Si pour vous le Facebook de l’association et le site en constante évolution restaient les deux meilleures présences que nous pouvions avoir, sachez que cela fait maintenant 7 mois que vous êtes pour nous omniprésent, à l’image, au son, aux costumes, et bien sûr à la réalisation et la production générale pour tous les contributeurs Ulule qui nous ont soutenus et qui nous soutiennent encore de leurs présences et de leurs attentes.

 

Le montage est donc fini, et fait d’Esperanto un long-métrage qui viendra bientôt s’exposer dans les festivals. Mais avant cela, vous serez les bienvenus pour une première diffusion officielle du film (avec les contreparties prévues pour nos chers financeurs !).

 

Il nous reste cependant encore beaucoup de travail, avec d’abord l’enregistrement de la musique du film pour cet été, puis la colorimétrie de toutes les images et effets visuels de post-production, et enfin le mixage de tous les sons, voix, effets...

 

Encore bien du travail donc, qui devrait nous permettre d’organiser la première pour l’automne prochain. Afin de présenter la finalité réelle du projet, il nous est important de préparer au mieux cette sortie, pour que nous puissions tous nous retrouver et profiter au mieux de cet instant.

 

Nous espérons que vous attendez toujours ce projet avec autant d’envie et de plaisir que nous, car c’est avant tout avec de profonds sentiments que nous portons, et porterons ce projet jusqu’au bout !

 

Avec nos sincères remerciements pour tout ce que vous avez pu nous apporter et nous offrir, nous viendrons bientôt vous tenir informer des dernières finalisations, et nous serrons d’ailleurs tout à fait prêt à répondre avec plaisir à ceux qui auront quelques questions sur ce projet ou les autres projets de l’association WOOLLY DREAM.

 

Yann C. Selakovitch

 

Julien G. Szantaruk

 

http://www.woollydream.com/wp-content/uploads/2014/07/Screen-e1405269990723.png

 

Inutile de vous dire que j’attends avec impatience de voir le résultat de tous ces efforts :-) Merci à tous ceux qui ont soutenu le projet.

Par Lucie Chenu - Publié dans : Séries TV, cinéma - Communauté : Le Club des Citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 17 juin 2 17 /06 /Juin 19:21

Chère Gudule,

 

Ça fait des jours, si ce n’est des semaines, que je veux t’écrire. Et puis je ne trouvais pas les mots, je ne savais pas comment te dire. Te dire merci. Merci pour Le Bel Été, que tu m’as offert. Merci surtout de l’avoir écrit.

 

Ce Bel Été, j’en connaissais l’histoire. Ton deuil, l’ami fidèle qui est là pour te soutenir, et l’amour qui vous tombe dessus. Et puis la saleté de maladie. Je connaissais l’histoire par ce que tu m’en avais raconté, et parce que tu l’avais pré-publié sur ton blog – mais lire le livre est autrement plus jouissif :-)

 

http://img.over-blog.com/600x421/2/52/29/68/images/-couv-definitive.jpg

 

 

Gudule, je n’aurai jamais autant ri à lire des descriptions d’hôpitaux et de soins. Les Desperate Housewives peuvent se rhabiller, tu les bats à plate couture ! Et c’est de ça que je veux te remercier. Ton livre devrait être distribué dans toutes les salles d’attente de tous les cabinets médicaux, parce qu’il fait du bien, parce qu’il rend heureux, envers et contre les sales trucs qui nous tombent dessus. Je suis tombée amoureuse de Castor – non, rassure-toi, du personnage de Castor que j’ai envie d’embrasser pour avoir été et être toujours là (tu lui diras, hein ?)

 

Donc voilà, bizarrement, j’ai eu du mal à mettre ça par écrit, sans doute parce que ça touchait quelque chose de particulièrement sensible en moi. Et aussi je voulais de rendre publique cette lettre. J’espère que ça ne te gêne pas, mais vraiment, Le Bel Été rentre dans mon top trois des livres à partager parce qu’ils font du bien à l’âme, et j’ai envie de le faire savoir.

 

Donc tous, qui me lisez, allez faire un tour sur le blog de Gudule où est indiqué comment se procurer ce petit et si grand ouvrage. En plus, on peut le recevoir dédicacé !

Par Lucie Chenu - Publié dans : Les lectures de Svetambre - Communauté : Le Club des Citoyens
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 6 mai 2 06 /05 /Mai 16:17

 

     Il y a des jours où on se demande pourquoi on se bouge, où on a l’impression que ce qu’on fait ne sert à rien, ne plait à personne. Et puis il y a des jours où, au contraire, tous les signaux sont au bleu lumineux. Aujourd’hui est l’un de ces jours où mon égo se sent regonflé à fond!

 

     Jugez plutôt:

 

     Ce matin au réveil, une très bonne critique de mon nouveau recueil, Les Fantasmes de Svetambre (qui vient de sortir chez Rivière Blanche, pour ceux qui n’auraient pas suivi, là-bas au fond), chez Wagoo. (Suivez le lien.)

     (Bon, je craque, je cite : « Avec ces trois textes en particulier, Lucie Chenu transforme les mots en un nectar tout à la fois corrosif, abrasif et cicatrisant, sublimant un féminisme sensuel et imprégné de ce qui fait battre les cœurs. »)

 

     Et cet après-midi, je decouvre la liste des nominés au prix Imaginales 2014, liste que je vous copie ci-dessous.

 

Roman francophone

Fabien CERUTTI.- Le Bâtard de Kosigan (Mnémos)

Pierre GRIMBERT.- Les Arpenteurs - Gonelore t.01 (Editions Octobre)

Jean-Philippe JAWORSKI.- Même pas mort - Rois du monde t.01 (Les Moutons électriques)

Justine NIOGRET.- Mordred (Mnémos)

Antoine ROUAUD.- La Voie de la colère -Le Livre et l'Épée t.01 (Bragelonne)

 

Roman étranger traduit

Joe ABERCROMBIE.- Servir froid (Bragelonne)

Miles CAMERON.- Le Chevalier rouge - Renégat t.01 (Bragelonne)

Daniel HANOVER.- La Voie du dragon - La Dague et la fortune t.01 (Fleuve éditions)

Nnedi OKORAFOR.- Qui a peur de la mort ? (Éclipse)

Catherynne M. VALENTE.- Immortel (Éclipse)

 

Jeunesse

Mel ANDORYSS.- De l'autre côté de la nuit - Les Enfants d’Evernight t.01 (Castelmore)

Victor DIXEN.- Animale : La Malédiction de Boucle d'or (Gallimard)

Amanda HOCKING.- Échangée - Trylle t.01 (Castelmore)

Joann SFAR.- Grandclapier : un roman de l'ancien temps (Gallimard)

Cindy VAN WILDER.- Les Outrepasseurs -Les Héritiers t.01 (Gulf Stream)

 

Illustration

Noëmie CHEVALIER.- Arcadia de Fabrice Colin (Bragelonne)

Joey HIFI.- Qui a peur de la mort ? de Nnedi Okorafor (Éclipse)

Pedro MARQUES.- Osama de Lavie Tidhar (Éclipse)

Joann SFAR.- Grandclapier : un roman de l'ancien temps (Gallimard)

 

Nouvelle

Samantha BAILLY.- Boussole, in Cœurs de loups, anthologie dirigée par Valérie Lawson et Charlotte Bousquet (Éditions du Riez)

Julien D’HEM - Sorcerêve (Mythologica n° 2)

Sophie DABAT.- Un conte de loups, in Cœurs de loups, anthologie dirigée par Valérie Lawson et Charlotte Bousquet (Éditions du Riez)

Ellen KUSHNER.- Un jeune homme de mauvaise vie (Fiction n° 17, Les Moutons électriques)

Ian WATSON.- Quand Jésus descend par la cheminée, in Noëls d'hier et de demain, anthologie dirigée par Pierre-Alexandre Sicart (Argemmios)

 

Prix spécial du Jury

Damien BADOR & Coralie POTOT & Vivien STOCKER & Dominique VIGOT.- L’Encyclopédie du Hobbit (Le Pré aux clercs)

Krystal CAMPRUBI.- Les Portes d’or - Oghams t.02 (Editions Porte Lune)

Didier GRAFFET & Xavier MAUMEJEAN.- Steampunk : de vapeur et d'acier (Le Pré aux clercs)

Mythologica (pour le lancement de cette revue)

Éditions du Somnium (pour le travail entrepris sur Rudyard Kipling)

 

Alors avouez que mon petit égo a de quoi se sentir flatté, aujourd’hui ;-)

 

Bravo à tous les nominés (avec un spécial poke pour Sophie et pour Pierre-Alexandre), bravo à Julien d'Hem et bravo à toute l'équipe de Mythologica !

Par Lucie Chenu - Publié dans : Critiques, prix littéraires... - Communauté : Littératures de l'imaginaire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 avril 7 27 /04 /Avr 17:15

        Je n'ai plus le temps de chroniquer mes lectures, mais j'ai toujours envie de partager, de faire découvrir mes coups de coeur. Alors ce sera du trois en un, trois livres dans un billet, trois livres que je viens juste de finir ou suis en train de lire et que je prends grand plaisir à lire.

 

        L'artbook, pour commencer. Il s'agit de Manhattan Ghosts, un texte de Philippe Ward, sur des photos de Mickaël Laguerre, publié chez Rivière Blanche. New York, la ville dont sont tombés amoureux le père et le fils, la musique, et des photos magnifiques. Je connais et j'aime les livres de Philippe Ward, je savais que je prendrais plaisir à lire l'histoire qu'il a concoctée, l'histoire d'une flic new-yorkaise vivante qu'un fantôme (un ami de son père) emmène dans l'autre monde, le purgatoire où les âmes des morts attendent, pour mener l'enquête sur la disparition de John Lennon. Je savais bien que ça serait jubilatoire, et que ça me donnerait envie de réécouter Lennon, et aussi Billie Holiday, Marylin Monroe et tous les autres. Je le savais, mais je ne m'attendais pas à avoir le souffle coupé devant les photographies de Mickaël Laguerre ! Des images splendides, en noir & blanc ou en couleurs, des prises de vue intimistes ou des paysages urbains grandioses, classiques ou très rares. Magnifique !

        Et d'ailleurs, j'aimerais beaucoup avoir la légende des photos. Parce que ces toits, parce que ces statues, parce que ces couleurs sont extraordinaires, et que je voudrais pouvoir explorer, via le net à défaut de pouvoir prendre l'avion, pour en voir davantage... Et puis je me dis que toutes les photos qu'a prises Mickaël ne sont sûrement pas contenues dans le livre, alors...

        Et puis je voudrais la play-list, aussi. Parce que je saurai facilement retrouver certains morceaux, comme "Imagine", mais peut-être pas tous. Alors, une page web dédiée à Manhattan Ghosts ? En voilà une idée qu'elle est bonne !

 

manhattanghosts01.jpg

 

        Le roman, ensuite. C'est Car les temps changent, de Dominique Douay, paru aux moutons électriques, dans la collection Helios (coll. de poche que se partagent à présent les Indés de l'Imaginaire), sous une couverture signée Sylvie Chêne. J'attendais avec impatience la parution de ce roman (et la réédition de L'Impasse-temps qui figure en bonne place dans ma PAL -- j'ai longuement hésité entre commencer par l'un ou par l'autre, et la curiosité l'a emporté). J'ai eu l'occasion de parler ici ou là (sur facebook, je crois) de son recueil de nouvelles Cinq solutions pour en finir, et de la novella intitulée "Car les temps chagent", une novella en cinq parties entrecoupées par trois autres nouvelles. C'est ce texte que Dominique Douay a repris, amplifié, complété. Il lui a donné un background et une profondeur, du réalisme -- et du coup un je-ne-sais-quoi de tragique -- et une fin surprenante, qui à la fois explique et... Chut ! Ne comptez pas sur moi pour en dévoiler trop. Allez lire le pitch sur le site des moutons et laissez-vous tenter. Sachez seulement que je n'étais pas peu fière en découvrant, dans cette interview, que je ne suis pas peu fière d'avoir contribué à pousser D.D. à passer à l'acte ;-) et à faire de cette nouvelle un roman.

        Une autre chose dont je ne suis pas peu fière (je suis en mode fan, ça se voit ? ^^), c'est que Dominique m'ait demandé d'écrire un petit témoignage ou je ne sais comment ça s'appelle, sur mon rapport à ses livres, pour le dossier du prochain Galaxies qui lui est consacré. À ce propos, double gag : je ne savais pas, en l'écrivant, que devaient paraitre Car les temps changent et l'Impasse-temps et lui ne savait pas que je collaborais à Galaxies et que j'aurais la chance de lire ce numéro en avant-première. Je peux vous l'annoncer: c'est du grand cru !

 

293.jpg

 

        L'anthologie, enfin. C'est Noëls d'hier et de demain, dirigée par Pierre-Alexandre Sicart pour les éditions Argemmios, et magnifiquement illustrée par Caza. Je la lis avec un pincement au coeur, parce que c'est le dernier ouvrage publié par les éditions Argemmios fondées il y a six ans par mon amie Nathalie Dau et qui ferment leurs portes, faute de repreneur. Je la lis aussi avec grand bonheur, parce que le thème est formidable et que les textes l'abordent tous de façon très différente, qu'ils sont originaux et -- osons le mot -- beaux. Alors, oui, bien sûr, ils sont aussi irréguliers, oui, bien sûr, il y en a qui m'accrochent moins que d'autres, c'est le principe d'une anthologie. Mais quel plaisir de découvrir tel auteur dont on n'avait pas entendu parler et dont on a subitement envie de découvrir les oeuvres complètes ;-)

Les "contes" de Noël réunis par Pierre-Alexandre ne sont pas pour les enfants. Certains d'entre eux sont durs, ou cyniques, ou poignants. Certains sont drôles, ou tendres. Il y a de la science-fiction, du fantastique, du merveilleux... Il y est question de sapins, du Père Noël, du Messie... et de bien d'autres choses encore. C'est un livre formidable, et à peine paru, c'est un livre rare. On peut le commander exclusivement sur la boutique en ligne d'Argemmios, jusqu'au 24 juillet et dans la limite des stocks disponibles. C'est déjà un collector, et ça me fait mal de penser qu'il n'a que si peu de temps pour rencontrer son lectorat (il n'est pas disponible en numérique). Il y a de grands noms, au sommaire, et quelques auteurs moins connus, soigneusement sélectionnés (David Baquaise, Olivier Boile, Ophélie Bruneau, Orson Scott Card, Muriel Essling, Pierre Gévart, Léo Lamarche, Meddy Ligner, Jean-Marc Ligny, Claude Mamier, Élodie Meste, Damien Nortier, Anne Rossi, Alain Rozenbaum, Nicolas Saintier, Léa Silva, Ian Watson et Dean Whitlock). Je sais tout le travail que représente une anthologie, et je sais le soin qu'a mis Pierre-Alexandre à réaliser celle-là, à traduire les textes anglo-saxons, alors j'ai envie de lui dire bravo.

 

NoelsCaza.jpg

 

Et comme je ne veux pas finir sur une note de nostalgie, voici un très bref aperçu de ce qui m'attend :

La Révolte d'Albi, de Claude Mamier

Mystère en Atlantide, de Philippe Ward & Sylvie Miller

La Chimère aux ailes de feu, de Li-Cam

Et bien sûr L'Impasse-temps, de Dominique Douay, dont je parlais plus haut, et plein d'autres encore...

 

Allez, la prochaine fois, je vous parle de mes lectures en numérique ;-) Là aussi, il y a du très bon !

 

Par Lucie Chenu - Publié dans : Les lectures de Svetambre - Communauté : Fantasy et science-fiction
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés