Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 08:37

 

Il y a quelques semaines, j'ai repéré un ouvrage à paraître qui m'intéressait beaucoup : Fiction, féminisme et postmodernité. Les voies subversives du roman contemporain à grand succès, par Anne Larue.

 

Je connais Anne Larue par Modernités Médiévales, elle était l'une des organisatrice du colloque sur la Fantasy de l'université de Villetaneuse, où j'avais été invitée l'an dernier. Je connais son sérieux (qui n'empêche pas le sens de l'humour) et son enthousiasme pour ses travaux de recherche. Et lorsque j'ai appris cette future parution, j'ai mis le titre dans ma wish list. Que ne l'ai-je commandé immédiatement !

 

Je viens de recevoir un mail d'Anne Larue, m'informant que Fiction, féminisme et postmodernité a été retiré de la vente par l'éditeur, qui plus est, sans qu'elle, l'auteur, en ait été préalablement informée. Elle ne s'est aperçue de cela qu'en voulant commander quelques exemplaires supplémentaires (elle avait déjà reçu ses exemplaires d'auteur). Elle a donc cherché à savoir ce qui s'était passé, le pourquoi du comment, et on lui a répondu (au téléphone) que c'était pour des raisons « idéologiques » ! Que certains passages étaient trop « polémiques » !

 

Oui, vous avez bien lu : un essai accepté par un directeur de collection, signé, corrigé, imprimé, publié, est retiré de la vente deux semaines après sa parution par un éditeur, pour des raisons idéologiques.

 

Pourtant, l'éditeur ne pouvait ignorer ce que l'ouvrage contenait ! Voilà ce qu'en disait la quatrième de couverture, qu'on peut lire sur Fabula, un site consacré à la recherche en littérature.

 

Anne Larue

Fiction, féminisme et postmodernité. Les voies subversives du roman contemporain à grand succès.

Classiques Garnier

Coll. Perspectives comparatistes

2010

238 p.

ISBN : 978-2-8124-0122-0

39 euros

 

Présentation de l'éditeur :

 

Cet essai, consacré à la littérature de l'imaginaire, s'interroge sur la valeur subversive d'un corpus dont on n'aurait a priori pas attendu la moindre velléité de subversion: la littérature contemporaine populaire de très grande diffusion, anglo-saxonne et française. Il montre comment, soumise au choc du backlash (revanche antiféministe des années 80), la fiction grand public choisit une voie souterraine de résistance et garde enfouie la mémoire d'une féminité triomphante qui devient son sujet principal et «occulte». Ce travail engage donc une réflexion sur le caractère paradoxal des best-sellers : la littérature la plus commerciale, la plus «facile», la plus ludique serait-elle celle où s'expriment le mieux les aspirations politiques et théologiques des sociétés occidentales d'aujourd'hui?

 

 

 

Et le livre, qui figurait hier encore sur le site des éditions classiques Garnier, en a été retiré. Le lien donné par le site de l'éditeur, qu'on peut aussi trouver facilement par moteur de recherche, mène à un message d'erreur indiquant que le livre n'existe pas !

 

Alors, je n'ai pas lu le livre, pas encore. J'ai demandé à l'auteur de m'envoyer les passages incriminés, pour me faire une opinion. Mais je sais une chose : juste après avoir reçu le mail d'Anne, j'en ai reçu un autre, de la parti d'un autre correspondant n'ayant pas entendu parler de cette affaire, et qui disait ceci :

 

 Pour info,  sur le site de la ligue des droits de l'homme... une excellent initiative : l'observatoire de la liberté de création... http://www.ldh-france.org/-Observatoire-de-la-liberte-de- Un site dont je recommande la lecture 

 

Et oui, vraiment, la liberté d'expression est de plus en plus attaquée, avec une virulence de plus en plus forte. Sur Internet, dans les livres, les journaux, et où encore ?!

 

edit : Alba me signale un article très intéressant : http://www.come4news.com/anne-larue-censuree-a-contretemps-par-les-editions-garnier-416670

re-edit : Jef me signale qu'Anne Larue s'exprime dans un commentaire suite à l'article ci-dessus

 

re-re-edit : une pétition est en ligne : http://www.mesopinions.com/Non-a-la-censure-antifeministe-petition-petitions-c957f843067cba8b2f6c444a22643e04.html

 

re-re-re-edit : un billet très intéressant (comme toujours) sur le blog d'Irène Delse : http://irenedelse.wordpress.com/2010/06/01/de-quoi-les-editions-classiques-garnier-ont-ils-peur/

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Cri du coeur
commenter cet article

commentaires

Jef Tombeur 23/06/2010 15:31



Et tant qu'à faire, j'ai chroniqué le livre sur Come4news.


Voir http://www.come4news.com/anne-larue-i-yes-wiccanes-i-144594


En publiant d'autres extraits.

Au passage, la relecture des Classiques Garnier a été désinvolte, pour le moins. Je n'ai relevé que deux coquilles flagrantes, mais c'est du grand nimportenawak orthotypographique.



Jef Tombeur 09/06/2010 15:46



L'info a été depuis reprise par AgoraVox.
Rien de bien nouveau si ce n'est la publication d'un autre extrait ou deux (pris dans les chapitres et non plus dans l'avant-propos).
Voir :


http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/une-universitaire-censuree-par-les-76146


Et au besoin, ou à l'envie, commentez...



Lucie Chenu 09/06/2010 19:33



Merci Jef 



Qimen 09/06/2010 10:24



L'info est passée sur les listes de diffusion féministes (sur EFiGiES et F-L en tout cas), ça a fait du bruit.


C'est scandaleux ! Et c'est d'autant plus surprenant que les publications de ce genre se sont multipliées ces dernières années... Je n'ai pas lu les passages incriminés, mais cette censure me
laisse perplexe.


J'attendais moi aussi la sortie de ce livre, et c'est extrêmement frustrant de ne pouvoir le lire (elle n'a pu en sauver que 10 exemplaire je crois).


J'espère qu'Anne Larue parviendra à le faire remettre à la distribution, chez un autre éditeur ou en ligne.



Lucie Chenu 09/06/2010 19:34



Merci Qumen ! Tu m'enverras les liens, STP ? Si tu préfères, en pv



L'Hippocampe associé 04/06/2010 02:53



Très intéressant! Votre article est twitté et re-twitté, vous le savez ?



Lucie Chenu 04/06/2010 07:47



Merci :-)) Je sais que moi, je l'ai relayer sur Twitter, je ne savait pas qu'il avait été repris par ailleurs, mais tant mieux. Plus il y aura de battage, plus les chances que ce livre soit remis
en vente seront grandes, du moins, je l'espère !



Irène Delse 31/05/2010 20:39



Merci pour les liens. J'ai signé aussi la pétitition.



Lucie Chenu 01/06/2010 13:43



Merci Irène, et merci pour le billet sur ton blog ! Je réédite le mien, pour le rajouter, du coup ;-)