Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 10:44

Il y a des jours comme ça... Des jours qui commencent très mal, par l'annonce de la mort d'un être cher. Alain le Bussy s'est éteint la nuit dernière.

 

Alain était un type formidable, un auteur prolifique à l'imagination débordante et quelqu'un de bien. J'ai travaillé à plusieurs reprises avec lui, je l'ai rencontré trop peu souvent à mon goût et, bien sûr, nous échangions par mails.

 

Je lui avais consacré un numéro spécial de Horrifique, et en fait, ça a fait deux numéros, parce qu'Alain nous avait offert (je rappelle que Horrifique est un fanzine qui n'a donc pas les moyens de rémunérer ses auteurs) un grand nombre de nouvelles toutes plus superbes les unes que les autres et que nous n'avons pas voulu, André Lejeune et moi-même, nous priver d'aucune. Il y avait aussi, dans ces numéros de Horrifique, des nouvelles-hommages, intitulées "Le Garçon qui..." signées Ketty Stewart, Jess Kaan et moi-même.

 

Ces nouvelles ont une histoire : c'est Olivier, son fils, qui nous avait demandé ainsi qu'à quelques autres auteurs amis de son père d'écrire des short-stories pour ses soixante ans, en cadeau d'anniversaire, Olivier se chargeant d'imprimer le mini-recueil. Nous avions eu l'idée d'en faire des hommages-pastiches, à la façon dont lui, Alain le Bussy, pastichait ses auteurs favoris. Et pour l'auteur des Filles d'Alain le Bussy, des "Filles qui...", nous avions écrit nos "Garçon qui..."

 

J'ai aussi publié des nouvelles d'Alain dans Univers & Chimères sur la Musique -- une nouvelle inspirée par Johnny Hallyday, dont Alain était fan --, dans (Pro)Créations -- une reprise d'"Inné !" que j'avais lue dans l'anthologie de Daniel Conrad Les Enfants Vampires et qui m'avait tapé dans l'oeil -- et dans Identités -- "La Sloche", une nouvelle entre sérieux et humour, et tellement plus profonde qu'il n'y paraît, derrière son ton léger...

 

Au pique-nique des Imaginales, Alain m'avait fait déguster un délicieux fromage (dont j'ai oublié le nom, si l'un d'entre vous s'en souvient), avec une confiture (mais à quoi ? Décidement, je n'ai plus de mémoire), un sublime mélange salé-sucré.

 

Et puis... et puis j'avais d'autres projets auxquels je comptais te convier, Alain ! Ça ne va plus être pareil, sans toi.

 

Nous sommes nombreux, dans la communauté auteurs-lecteurs-éditeurs de SFFF, à être très émus de la disparition d'Alain le Bussy, et des hommages fleurissent. Sur le blog des petits éditeurs dont je comptais vous parler. Et sur un site qui lui est consacré et auquel nous sommes invités, tous ceux qui le souhaitent, à envoyer nos contributions, en passant par Markus Leicht qui le gère. Du coup, j'ai envoyé à Markus mon "Garçon qui attirait l'attention au bar de l'astroport"

 

Et puis, bien sûr, on peut tous mettre des commentaires après l'un ou l'autre article.

 

Et se plonger dans l'un ou l'autre livre d'Alain le Bussy... Moi j'ai relu un article, en ligne sur nooSFere : "L'Autre"...

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Cri du coeur
commenter cet article

commentaires

Olivier 11/11/2010 10:12



Merci pour ce bel hommage...
le sucré-salé c'était du fromage de Herve (alias "le Puant") et du sirop de Liège.  Association de goûts locaux, car dès qu'il quittait la Principauté de Liège il se muait en promoteur
culturel liégeois (tant pour la gastronomie, les bières, que pour la langue française de chez nous). 


Je viens de sourire en retrouvant le manuscrit final de "la marque"; en sous-titre il est indiqué: "Traduit du Belge par Aurélia Rojon".


Et oui je veux bien les photos! xuensf@gm....om


Olivier.


-----------------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fromage_de_Herve
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sirop_de_Li%C3%A8ge



Lucie Chenu 11/11/2010 13:09



Merci à toi, Olivier  :-) Je ne sais pas si tu te rends compte combien tu fais vivre pour nous le souvenir de ton père...


Je vais redonner à Camille l'adresse mail, parce qu'elle n'est pas passée, là.


A bientôt



camille 07/11/2010 00:13



merci lucie, je vais faire comme ça! bises :-)



camille 19/10/2010 09:31



*étrange* ou étonnante "sainte chronicité" (comme me le dit souvent une amie auteure) que la lecture de tes mots, lucie, juste le lendemain du jour où je venais de m'offrir (comme un doux bonbon)
la lecture de 'jouvence'......grâce à sa dédicace, je pensais lui envoyer (par la bonne vieille poste!) une photo que j'ai prise de lui pendant le pique-nique des imaginales car il m'avait
demandé de faire le tour des participants en proposant *ses pipes gaumaises* (imagine-moi en soubrette disant: "une petite pipe?" ;-)).........je suis contente d'avoir pu partager ces moments de
rire avec lui cette année et pour le sucré-salé de l'an dernier, il me semble que c'était du sirop de liège (et non pas de la confiture) sur du maroilles (suis pas sûre pour le fromage mais ça y
ressemblait ;-))....de bien savoureux moments tout ça.....


je vais penser à lui *autrement* et te remercie d'en avoir fait part


des gros bisous à toi



Lucie Chenu 06/11/2010 11:14



Camille, si tu veux envoyer la photo à son fils Olivier, même adresse, je suis sûre qu'il sera très heureux de la recevoir. De plus, il est en charge de l'héritage littéraire de son père...


Gros bisous aussi



Lily 15/10/2010 19:04



Enfin par découverte j'entends lire plus que les deux nouvelles que je connais ! :)



Lily 15/10/2010 19:01



Bisous Lucie... je pense à toi car je sais que vous aviez une vraie complicité. Je l'ai peu vu, mais c'était quelqu'un de bien et d'attachant. Il me reste à découvrir l'auteur... :)