Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 11:03
Pour le plus grand bonheur des malvoyants, ou plus simplement de tous ceux qui préfèrent écouter une histoire plutôt que de la lire, les éditions Livrior publient le 20 septembre un livre audio de Jean-Pierre Andrevon, Quelques pas vers l'enfer. Les textes sont lus par l'auteur. On peut écouter deux extraits en ligne : "Le Sacrifice" et "Tu n'as pas fini d'en baver", plus l'intégralité du "Combattant".

 

 



N'avez-vous jamais imaginé ce qui vous attend derrière la Porte ? Avant d'y parvenir, un long chemin vous attend. Quelques pas vers l'enfer, 6 nouvelles qui vous feront basculer de l'autre côté ! Du vertige de la mort annoncée à la découverte de ce qu'il y au bout du tunnel, teinté d'humour et de sarcasme, ces nouvelles vous posséderont corps et âme ! Jean-Pierre Andrevon est un véritable artiste de la plume. Il est l'auteur de textes de science -fiction, fantastique, thriller ou pour enfant. Il est aussi peintre, dessinateur ainsi qu' auteur compositeur et interprète. Il prête sa voix captivante à la lecture de ses textes. Du grand art !

 

Trois des six nouvelles publiées dans cet audio-livre sont extraites de Tous ces pas vers l'enfer (pour les distraits, je rappelle qu'il s'agit de l'excellentissime recueil de Jean-Pierre Andrevon que j'ai eu le bonheur de publier l'an dernier chez Glyphe, et qu'on peut (et qu'on doit) commander là.

 

 

 

 

 

 

  Les autres pourront être lues dans C'est un peu la paix, c'est un peu la guerre, un nouveau recueil d'Andrevon qui paraît en septembre, lui aussi, aux éditions La Clef d'Argent. On y trouvera une soixantaine de textes assez courts, que JPA a écrits au cours des cinquante dernières années.

 

 

Les nouvelles qui composent ce recueil ont été écrites entre 1960 et le début des années 2000. Certaines ont paru dans Fiction, Charlie Hebdo, Fluide Glacial. La plupart n'ont jamais été rééditées depuis. Contes surréalistes, fables rurales, micro-nouvelles de SF, pamphlets pacifistes ou écologistes... On songe à Jacques Sternberg, Clifford D. Simak, René Barjavel... Puis à Jean-Pierre Andrevon, tout simplement. Car on suit sans peine dans ce recueil, fruit de quarante ans d'écriture, un fil conducteur irrésistible: aujourd'hui comme hier, l'éternel retour de la bêtise humaine inspire à l'auteur les mêmes sentiments. Sa fiction, plus que jamais, en porte témoignage.

 

On peut en lire quelques-unes et consulter le sommaire, et bien entendu pré-commander, sur cette page.

 

 

 

 

Ces recueils, à lire ou à écouter, ne sont pas les seules actualités d'Andrevon.

 

En effet, s'il est nouvelliste et romancier, peintre et poète, il est aussi chanteur. D'ailleurs, c'est en entendant les terribles paroles d'Etrangers ! que j'ai souhaité inclure ce texte dans Identités.

 

Et le chanteur Andrevon sort ce mois-ci son deuxième album de chansons : Les Gens.

 

 

Comme le premier, Je viens d'un pays, on pourra le commander sur son site (ainsi que le recueil des paroles, d'ailleurs).

 

 

 

Enfin, l'Andrevon romancier verra la publication d'un omnibus aux éditions Bragelonne : Très loin de la Terre, postfacé par Joëlle Wintrebert, il comprend la réédition de trois space-opera des années 70 : La Guerre des Gruuls, Le Dieu de lumière (originellement publiés au Fleuve Noir), ainsi que Le Temps des Grandes chasses ( Denoël).

 

 

 

Je vous reparlerai de tout ça bientôt, et je vous reparlerai aussi de l'actu de Joëlle Wintrebert qui s'annonce, elle aussi, passionnante !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Livres - édition
commenter cet article

commentaires