Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 10:30

A paraître, le 30 janvier 2009, chez Glyphe - Imaginaire, Miel des lunes, de Michèle Sébal


Miel des lunes


Aux frontières de l'illusion et de l'étrange...

Le psychanalyste Raoul Alcan sort du chaos où l'avait entraîné sa fascination dévorante pour une femme. Quinze ans après, il retrace le parcours onirique et sensuel qui a fait basculé sa vie.
Tout commence avec Janice, une patiente ordinaire... Mais qui est la troublante Miel ?

Quand le fantasme absorbe la réalité, ce que l'on croit voir ou savoir se désagrège, et l'on est projeté bien au-delà des apparences.


Michèle Sébal est psychanalyste, sculpteur et peintre.

De Haïti, sa terre natale, à l’Afrique de son adolescence, son imaginaire s’est nourri d’images épicées qui donnent une couleur particulière à ses écrits d’une grande originalité.

Un mois et demi avant sa parution, ce mercredi 3 décembre, Toutes les nouvelles de Rambouillet a consacré un article à la parution prochaine de Miel des Lunes !

Miel des lunes dans la presse

N'hésitez pas à commander dès maintenant cet ouvrage chez votre libraire,
ou directement à l'éditeur !

Miel des lunes m'est arrivé par hasard. Michèle est une de ces rencontres imprévues, qui ensoleillent le net et la littérature. Nous sommes tous, chez Glyphe, tombés sous le charme de Miel, de Janice, de Raoul, aussi... et de l'écriture de Michèle, sensuelle, directe, sobre, quand il le faut, et musicale, pour le plaisir de l'oreille et de la lecture... Michèle est psy -- ce qui donne une dimension supplémentaire à l'intrigue -- et sculpteur, et peintre. Et écrivain. Et elle fait du théâtre, aussi ! Est-ce pour cela que ses écrits chantent ainsi ?

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Livres - édition
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 13:33

J'ai reçu, de la part de la Cimade, le mail suivant :


Le Conseil des ministres de l'UE ne doit pas adopter la directive de la honte !


Aux ONG
Aux signataires de la pétition contre la directive de la Honte
Aux ONG du sommet citoyen «des ponts pas des murs»
Aux syndicats, Eglises ou personnes refusant la «directive de la Honte»

Paris, le 4 décembre 2008

Message et action urgente :
Il est encore temps de bloquer l'adoption de la directive de la honte !

CherEs amiEs,

Nous venons d'apprendre incidemment que la directive retour - la directive de la honte sur la rétention et l'expulsion des sans-papiers en Europe - est proposée à l'adoption formelle du Conseil des ministres de l'Union européenne lors d'une prochaine réunion le 8 ou le 9 décembre.

Cette procédure, en catimini, ne serait plus qu'une simple «formalité».

L'adoption serait prévue :
- soit lors du Conseil des ministres «environnement» présidé par M. Borloo. Etrange conception de l'écologie que d'y inclure l'expulsion des sans-papiers !
- soit lors du Conseil des ministres «transports» présidé par M. Bussereau. Démonstration de la volonté de développer les expulsions collectives par charters ?
- soit lors du Conseil des ministres «affaires générales» présidé par M. Kouchner. Les Etats partenaires de l'Union européenne, en Afrique comme en Amérique latine apprécieront.

Nous vous demandons à tous de vous mobiliser en urgence pour interpeller vos élus et gouvernements respectifs afin que la Présidence française de l'Union européenne renonce à ce projet d'adoption (report de l'ordre du jour et abandon du projet de directive).

MERCI de diffuser en urgence ce message et le communiqué ci-dessous à tous vos réseaux ! 

> Communiqué de presse
> Press release

Les initiateurs de la campagne contre la directive de la honte :

Anafé, APDHA, Arci, ATFM, La Cimade, Gisti, IPAM, LDH-Belgique, Migreurop,

 

 

Je ne suis pas convaincue que ça serve à grand chose, mais je transmets...

Repost 0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 18:53
      Autre Temps n'est pas une anthologie que j'ai dirigée, contrairement à ce qui est annoncé ici. Je me suis contentée de... relire, décider de l'ordre des nouvelles et préfacer.


      Mais alors, si ça n'est pas une anthologie que j'ai dirigée, qu'est-ce que c'est ?




      Le mieux est encore que vous lisiez un extrait de ma préface :


Tout a commencé sur le forum du site « Une Autre Terre ». C’est là que les Anciens ont décidé de se lancer dans l’écriture de nouvelles collectives, dont le thème était tout trouvé : « Pour Une Autre Terre ». Ils furent douze à écrire. Chacun d’eux s’empara, tour à tour, de chacun des textes écrits par les onze autres. Il s’en empara pour la faire sienne, pour la réécrire à sa façon, sans en référer à quiconque. C’était le but du jeu. Si l’on était parmi les premiers ré-écrivains, on pouvait aller jusqu’à modifier l’histoire. Quand on se trouvait parmi les derniers, seuls quelques ajustements étaient possibles, du peaufinage stylistique, au mieux. Tout est une question de dosage. L’intérêt d’une telle aventure, c’est que chacun joue tous les rôles, chacun est le co-auteur de tous les textes, tels qu’ils existent, à la fin. Ce premier Puat, après être resté en ligne quelque temps, a été publié chez Eons sous le titre : Projet 1 : Une Autre Terre. Il faut dire que Pour une autre Terre était déjà pris par le roman d’A.E. Van Vogt – mais je crois savoir que si le site Internet s’appelait « Une Autre Terre », A.E. n’y était pas étranger !


(...)


Celui que les éditions Répliques ont choisi de publier est le Puat_3. « Pour Un Autre Temps », tel est son thème, et bouleverser le temps, je vous assure qu’il l’a fait. La preuve, nous avons été non pas douze, mais quinze auteurs pour écrire ces douze nouvelles. Certains ont, en effet, dû quitter l’aventure qui se faisait de plus en plus chronophage – Chronos se vengeait-il de nos textes blasphématoires ? –, d’autres les ont remplacés, catapultés au milieu de l’histoire, que dis-je, des histoires… Le tout a été très difficile à gérer, avec les problèmes de connexion des uns ou des autres, les mails qui n’arrivaient pas, mais nous y sommes parvenus, tous les quinze. Et pour ma part, je suis sortie de cette épreuve transformée.



      Ce recueil de nouvelles toutes écrites collectivement par douze ou quinze auteurs farfelus va donc être publié en mai 2009 par les éditions Répliques, oui, les mêmes qui éditent la revue Galaxies. Et si je vous en parle maintenant, c'est parce que, au mois de mai, son prix sera de 12 € alors que jusqu'au 31 décembre, on peut souscrire au tarif préférentiel de 8 € !


Ca se passe ici. Qu'on se le dise !




Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Livres - édition
commenter cet article
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 09:43

Tous ces messages que je ne transmets plus, ces pétitions que je signe sans relayer, par manque de temps, par manque de courage aussi, parfois, parce que merde ! Il faut avoir le coeur bien accroché...


Alors n'hésitez pas à faire régulièrement un tour sur le site de RESF, ou à vous inscrire à la newsletter de Avaaz.org, à suivre les blogs de Charlotte et Fablyrr, ou le site de Qui Fait La France ? et les MySpace de Nienna, d'Hélène et les autres...


Et pour se tenir au courant, avoir des points de vue divers, différents, qui se recoupent ou se contredisent, voici quelques blogs à suivre : Le Journal d'un avocat, Paroles de juge, Police, Comme des Briques roses, Droit des Enfants, En attendant H5N1 ou encore le Winckler's Webzine...


Et actuellement, une des urgences, c'est le Congo.


Une autre urgence, sans doute, est l'état de la France...

Repost 0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 09:08

Ca fait un moment que je voulais vous en parler, mais je n'ai pas trouvé le temps et les neurones pour ça...et je n'ai pas vu le temps passer.


Ce week-end, du 28 au 30 novembre, à l'Espace des Blancs Manteaux, à Paris, se tient la sixième édition du Salon de l'Edition Indépendante ! 48 rue Vieille du Temple, Paris 4 (métro Hotel de Ville). L'entrée est gratuite.



C'est l'association L'Autre Livre qui l'organise.


Du côté de l'Imaginaire, les éditions Argemmios, Le Calepin Jaune, CDS et Mille Saisons seront présentes. Et parmi les noms des auteurs en dédicace, j'ai vu Nathalie Dau, Charlotte Bousquet, Nicolas Cluzeau, Justine Niogret, Léo Henry avec son co-auteur Jacques Mucchielli  pour Yama Loka terminus [L'altiplano], et plein d'autres !


Ceux d'entre vous qui habitent Paris ou pas trop loin peuvent encore y aller...


Et sinon, joyeux anniversaire Mélanie et Eonath ;)


PS : et toujours, du 26 novembre au 1er décembre, le 24e Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, ou plus simplement Salon du Livre Jeunesse de Montreuil. Nicolas fera la navette, et Jérôme Noirez sera présent à Montreuil, ainsi que Johan Heliot et Xavier Mauméjean, et sûrement plein d'autres !

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Livres - édition
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 11:34

À ma grande,


Ma puce allons voir la forêt

Qui, ce matin, s’était parée

De toutes couleurs les plus vives.

A-t-elle perdu, à présent,

Après cette journée de vent

Ses teintes d’or, rubis et cuivre ?


Hélas, vois comme en peu de temps,

Ma puce, les feuilles envolées

Au plus loin, n’ont laissé, partant,

Que pics étranges, bois hérissés,

Pointant la direction du ciel,

Ne tamisant plus le soleil…


C’est vrai, ma fille, cette Nature

Emportée, rageuse, bouleverse.

Le temps passe, telle une monture,

Et puis, d’un geste, il renverse

Tout ce que nous avons bâti

Le long des âges de la vie.


Cours, vole, galope, pourtant !

Multicolore ou noir & blanc,

La route est belle, crois-moi, chérie,

Comme la forêt, mes couleurs fanent

Mes forces flanchent, mon corps flétrit,

Mais le bonheur, lui, m’accompagne.

 

 

Repost 0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 10:11
J'aime les livres, ça n'étonnera personne, si je dis ça. J'aime le langage poétique et sensuel de certains auteurs, j'aime les histoires qui me font rêver, sortir de mon univers. Et j'aime les gens. Je veux dire : je suis réellement attachée aux personnages -- enfin, à certains. Il est des livres que je relis de temps à autre alors que je connais par coeur leurs défauts (leurs qualités aussi) et l'histoire. Je les relis pour le plaisir de retrouver les personnages comme j'irais rendre visite à des amis très chers. La Maison des Amazones, de Marion Zimmer Bradley, est l'exemple-type de ce plaisir que j'ai à retrouver Magda, Jaelle, Carmilla... plaisir que j'ai d'ailleurs prolongé par l'écriture d'une fan-fiction.

Et puis, il est quelque chose que j'aime de façon très particulière, qui tient presque du domaine du fétichisme, et vous le savez bien, vous qui me lisez et que, surtout, je lis passionnément. Ce sont les dédicaces. Alors oui, il y a des dédicaces griffonées d'un air distrait par un auteur regardant avec ennui la longue file de lecteurs s'étirant derrière moi, mais bon, celles-ci sont peu nombreuses. Les dédicaces qui me touchent vraiment, ce sont celles des gens que je connais dans la vraie vie, quand-bien-même cette vraie vie commencerait-elle sur le net. Il y a celles de Joëlle, de Mélanie et de Léa, celles de Jess, Jean, et les deux Pierre. Et il y a les autres, les plus-spéciales encore. Les livres que j'ai préfacés, Nathalie, Jean-Michel, les anthos auxquelles j'ai participé, ou que j'ai dirigées.

Il faut que vous le sachiez : chacun de vos mots me va droit au coeur. Et pour ceux/celles d'entre vous qui ne m'ont pas encore vu tendre avidemment un livre, sachez-le, ça vous pend au nez ;-)))
Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Livres - édition
commenter cet article
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 16:20
Voilà ce qu'on peut lire sur La sériephlie, c'est grave, docteur ?

Autant je suis désolée d'apprendre que l'Année des Séries 2008 ne s'est pas si bien vendu, autant l'idée de participer à ce blog collectif me titille...

Argh ! Ca n'est pas sérieux, Lucie ! Tu as tellement d'autres trucs à faire, d'autres articles à écrire, et des nouvelles aussi, et des anthos et des manuscrits à travailler.... Ah oui, mais un article sur Lagardère... ça fait longtemps que j'ai envie de l'écrire, celui-là ! Le vrai, celui avec Jean Piat ! Et... Lily, si tu me lis (tiens, ça rime ;-)), un article sur Babylon V, çe ne te tenterait pas ?

^___^

Alors en attendant d'écrire ça, je vais lancer une nouvelle chaîne de jeux : vos six séries mythiques de tous les temps (pas seulement SFFF), catégorie enfants, et les six, catégorie adultes

Moi, ça serait donc : Enfants :

Bonne Nuit les Petits
Thierry la Fronde
Lagardère
San Ku Kaï (oui, j'étais grande, mais je suis toujours restée une enfant, vous savez bien) Les Power Rangers (jétais encore plus grande, mais quel pied de crier en choeur avec mon fils "Ptérodactyle !!!" (ça, c'était la rose))
Franklin (j'étais très triste quand ma fille m'a dit qu'elle n'aimait plus Franklin ;-))

Adultes :

La Brigade des Maléfices (oui, j'étais une enfant, mais j'étais déjà mature, on va dire ;-)), je rêve de revoir cette série
X-Files
Kaamelott
PJ
BabylonV
Desperate Housewives (Merci Meor de me l'avoir fait connaitre ! Je n'aurais jamais eu l'idée de la regarder d'après les résumés)

Il y en a d'autres, bien sûr, mais ce sont mes favorites, mes séries cultes

A vous les studios ! Je ne taggue personne en particulier, mais je serais particulièrement contente de connaitre les séries favorites de Lily, Mélanie, Nath, Meor, Jess, Yael, Lionel, Lita, Charlotte, Jean, Mohamed, Delphine, Leonor, Léa, Laurent, Markus... et tous ceux qui veulent jouer, en fait ! Alors n'hésitez pas, et après, envoyez-moi un mp pour que j'aille lire ça !
Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Séries TV - cinéma
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 16:40
Que les barbares vont à l’assaut
Et par le fer des haches de bataille
Tailler la chair et broyer les os


Levez le doigt ceux d'entre vous qui n'auraient pas reconnu le Donjon de Naheulbeuk et dépêchez-vous de cliquer pour pallier à votre inculture ! Allez vite écouter la saga mp3 du siècle avant qu'elle ne soit détrônée par bras, coudes, genoux, sans oublier les chansons (vous pouvez même télécharger les paroles). Et dès que vous en aurez l'occasion, précipitez-vous au concert du Naheulband.

C'est ce que j'ai fait, à Nantes, samedi soir. C'est ce que Carole Boudebesse à fait, pour se consoler qu'un caténaire rompu l'ait empêchée de rentrer à Paris, c'est ce que nous fûmes un certain nombre à faire. Et croyez-moi, alterner les séances de lecture publique par la divine Sylvie Miller (certes, aidée par le fait qu'elle est quinze, mais quand-même) avec CECI, eh bien voilà qui est fort réjouissant. Et explique pourquoi, depuis que je me suis réveillée dimanche matin, j'ai la Marche barbare qui me trotte dans la tête. Pour mieux comprendre tout ça, n'hésitez pas à lire les blogs de Mélanie, Lionel et Francis.

Mais il ne faut pas croire qu'à Nantes, je n'aie fait que rire ! Que nenni ! J'ai mangé aussi. Et comme la cantine des Utopiales était plus chère (et les tickets repas plus parcimonieusement distribués, comme les tickets boisson absents) et... disons moins excellente que ce qu'on a pu connaître d'autres années, j'ai mangé dehors. Le fait que la Cité n'ouvre pas avant midi n'aidait pas, il faut bien l'avouer, à ce qu'on y mange. Grâce à mon amie Pierrette, j'ai trouvé un restau absolument sublime (même Gabriel en a dit du bien, c'est dire !) pour lequel il faut absolument faire de la pub : le Square, où j'ai mangé deux fois, pour un tarif tout à fait raisonnable des mets absoluments délicieux. (Bon, en même temps, je suis con de faire de la pub, l'an prochain il y aura foule et on aura encore plus de mal à trouver une table.) Et puis j'ai mangé chez Pierrette, aussi, des cardes (ou côtes de blettes) de son jardin, un truc que j'avais pas mangé depuis mon enfance, je crois...

j'ai aussi travaillé, faut pas croire. Dédicacé, quand j'arrivais à pousser les murs -- enfin, les auteurs connus ;-) -- pour faire une tite place pour moi et les autres auteurs Glyphe / Brocéliande / Crépuscule des Loups. Et puis rencontré des gens, une petite partie seulement de ceux que j'aurais voulu voir, mais ça a été un grand bonheur de rencontrer pour la première fois en chair et en os Sophie Dabat et Michèle Sébal.

Et puis il y a ceux que j'aurai manqué, Jean-Michel Calvez à cause de la SNCF, ce qui est fort dommage puisque samedi avait lieu à Nantes le lancement de son recueil Manières noires, Markus Leicht que je n'ai réussi qu'à croiser brièvement, et Dominique Poisson et Christel Seval, que je n'ai même pas réussi à croiser, le samedi, tant il y avait de monde, et surtout Joëlle Wintrebert et Jean-Pierre Andrevon que je n'ai pas revu après le vendredi soir, contrairement à ce que j'espérais. Eric Martini a bravé la maladie pour amener à temps les exemplaires tout juste sortis de presse de Tous ces pas vers l'enfer, ça, c'était super ! Tous les livres n'ont pas eu ce bonheur, hélas... Il faudra voir pour les prochains salons quel est le problème de distribution.

En rentrant, comme prévu, une foule de boulot, de choses à faire diverses, m'attendait -- à vrai dire, je ne sais pas comment ont fait les autres pour trouver le temps de taper leurs compte-rendu des Utopiales si vite -- que je n'ai pas fini de rattraper, loin de là ! J'aimerais bien finir de mettre les liens sur mon blog, par exemple ! C'est une des raisons principales qui m'ont fait émigrer chez over-blog, après tout. Ca et la newsletter, mais personne n'y est inscrit, lol !

Bon, allez, foin de blog, partons donc
A l’aventure, compagnons !
Je suis parti vers l’horizon
J’aurais mieux fait de rester chez moi
La suite vous le dira
...



Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans bla-bla-bla
commenter cet article
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 09:18
Hier, c'était l'anniversaire de ma fille, elle avait neuf ans. Pour son anniversaire, son frère l'a invitée à Toulouse, au show case d'Ina-Ich  dont il est grand fan, ce qui est absolument contagieux parce que toute la famille aime Ina-Ich, maintenant ! Alors un petit cadeau pour les lecteurs de mon blog :




J'adore ce morceau, les paroles, la musique, les arrangements, la voix,  le rythme, tout.

Et celui-là, aussi



Repost 0