Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 16:17

J'ai comme l'impression de sortir d'hibernation.

 

Je suis restée longtemps silencieuse sur ce blog. Quelques nouvelles retransmises de temps à autre, assez peu, finalement. Les contacts se font ailleurs, facebook, beaucoup. Mais ces jours-ci, il me vient de nouveau des envies de bloguer, des envies de partager des coups de cœur, parler de mes lectures, de musique ou de films. Ça se fera petit à petit, sans « devoir », pour le plaisir, quand et comme je pourrai, en fonction du temps qui s'effrite chaque jour entre mes doigts avides de le retenir… Et puis je vous informerai de mes projets, de ceux de mes amis ou des gens que j'admire, tout simplement.

 

Pour commencer, quelques news qui me concernent. Deux de mes nouvelles viennent de sortir. La première, « Le Heurt du Réverbère », dans Station Fiction n°5 (2012) – La Bête. C'est en fait une réédition. Une première version de ce texte avait été publié en 2005, dans L'Oulifan n°15 – Revenantes 2. Il fallait écrire une short story sur le thème « éclats et félins » et y inclure trois phrases tirées d'un roman de Jane Austen. Le texte a été partiellement réécrit et une suite, indépendante et libérée des contraintes oulipiennes, doit paraître prochainement, dans une anthologie éditée par Station Fiction, elle aussi.

 

http://www.thebookedition.com/images/couv-products-92517.png

 

La seconde, « L'eau pure », figure au sommaire de L'Amicale des jeteurs de sort, aux éditions Malpertuis. C'est l'anthologie du festival Zone Franche 2013, festival auquel, à mon grand regret, je n'ai pas pu me rendre comme je l'avais projeté. C'est d'autant plus dommage que je comptais y rencontrer plein de gens, assister à quelques tables rondes – sur le numérique – voire participer à l'une d'entre elles – sur l'antho en question – et, cerise sur le gâteau, être présente lors de l'annonce de la naissance de la revue Mythologica.

 

http://www.ovhsitebuilder.com/files/writeable/uploads/ovh681/image/couvajszf.jpg

 

Parce que oui, ça me concerne, ça ! Mythologica, webzine indépendant, lance une revue trimestrielle qui sera éditée sous deux formes, papier et numérique. Cette revue s'intéressera à des domaines assez variés allant de la littérature au cinéma, en passant par le jeu ou la musique, toujours en relation avec l'Imaginaire, bien entendu, et plus particulièrement avec la fantasy et le fantastique. Pour ma part, je serai en charge de la fiction francophone, une nouvelle aventure fort excitante.

 

http://www.mythologica.net/wp-content/uploads/2013/02/couv0-trois-quarts-300x300.jpg

 

Pour tout savoir au sujet de la revue, les collaborateurs, le format, les thèmes, le coût, le numéro gratuit, lire le communiqué de presse.

 

D'ailleurs, je vous laisse : j'ai commencé à travailler dessus !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Livres - édition
commenter cet article

commentaires

Alba 06/03/2013 15:38


Bravo Lucie ! Les thèmes de Mythologica sont alléchants. Que cherchez-vous comme contributions ?

Lucie Chenu 06/03/2013 16:22



Alors moi, je ne suis en charge "que" de la fiction francophone. Je cherche donc des nouvelles inédites, entre 30 et 50 000 signes, je dirais (à confirmer). Plus tard, il est possible que je
prenne en charge l'un des dossiers et que je te contacte à ce moment-là.
Mais si tu as d'autres idées, tu peux voir avec les deux Thomas. On continue en privé ?