Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 15:16
Vous ai-je déjà parlé du Refuge ? C'est la seule association, en France, à venir en aide aux jeunes homosexuels en détresse, chassés de chez eux par une famille qui ne les comprend pas et ne les accepte pas. Cette association, qui fait un travail formidable, a reçu des menaces inacceptables, les résidents ont reçu des menaces de mort. Je vous relaie l'appel et, encore une fois, vous engage vivement à parcourir les liens.


Menaces de mort contre de jeunes homosexuels : le directeur du Refuge en appelle au Président de la République

Le Directeur de la structure d'hébergement s'apprête à porter plainte ce lundi 22 février 2010 auprès du Procureur de la République après que les jeunes résidents aient été victimes de menaces de mort (dépêche AFP du 18 février 2010).

Soutenue dans sa démarche par de nombreux élus et responsables associatifs, l'association en appelle au Président de la République pour qu'il réagisse publiquement face à ces menaces et à cette atteinte inadmissible des valeurs et des fondements mêmes de la République, inscrits sur le frontispice de tous les édifices institutionnels : l'égalité et la liberté.

Aurélie Filippetti, députée PS, Raymond Couderc, sénateur-maire UMP, Hélène Mandroux, Maire PS de la Ville de Montpellier, SOS RACISME, le centre LGBT de Paris-Ile-de-France et de nombreuses associations de toute la France se sont indignés de la recrudescence des actes homophobes sur tout le territoire.

A ce jour, Le Préfet de l'Hérault, Préfet de Région Languedoc-Roussillon n'a toujours pas pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des jeunes menacés.

Contact Presse ;
Frédéric GAL - 06 31 59 69 50

Imprimez et envoyez l'appel au Président de la République : http://www.le-refuge.org/courrier/lettre_au_president.pdf




Sur facebook, plusieurs groupes se sont mis en place pour lutter contre l'homophobie -- se tenir au courant des modes d'action, pétitions ou autre

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Cri du coeur
commenter cet article

commentaires

ze lawyer 23/02/2010 21:53


C'est mieux quand vous précisez plus clairement les choses. Enfin, c'est toujours un peu ancdotique ce type de nouvelle, des milliers de personnes sont menacés chaque jour, cela est regrettable,
mais s'émouvoir pour ce genre de détail, obligerait à s'émouvoir sans cesse et ceci n'a jamais aidé personne!


Lucie Chenu 24/02/2010 08:42


Oui, c'est toujours mieux de passer une heure sur chaque article :-/ Mais je ne peux pas toujours ! Et quelque chose qui paraîtra évident à l'un, ne le sera pas pour un autre, pas facile de choisir
ce qu'on doit expliquer !
C'est pour ça que j'invite vivement à suivre les liens que je donne, c 'était indiqué en toutes lettres :-)

edit : j'avais mal lu ton commentaire, je complète donc ma réponse.

Anecdotique ? Je dirais révélateur, au contraire ! Des miliers de gens menacés ? En France ? Par écrit ? Pour aucune autre raison que ce qu'ils sont ?

Dans tous les cas, je crois, au contraire, qu'il est bon de s'émouvoir et de le faire savoir. Nous avons des élites qui pondent des lois en fonction de ce qu'ils croient être l'opinion publique. Eh
bien disons haut et clair que l'opinion publique n'admet pas l'exclusion et l'homophobie, la violence envers les femmes ou envers les homosexules, tout comme les insultes et les actes racistes
!




Ze lawyer 23/02/2010 14:37



Vous avez mal compris, le fait qu'il y est "menaces de mort", c'est grave et ce quelque soit l'individu concerné hommes femmes ou autres ... Le fait qu'il soit homo ne doit pas être un critère de
plus qui justifierait un dispositif plus renforcé. Je trouve un peu publicitaire de mettre en avant une particularité sexuel sur ces "menaces". Le problème c'est que seul une enquête pourrait
dire si ces menaces sont dû à la préférence sexuel des "menacés" mais si ça se trouve ces menaces peuvent venir de bien autres raisons, un problème de drogues, une querelle entre amis .... Je ne
suis pas enquêteur mais ils trouveront certainement les raisons et après enquête, un tel billet pourrait être revendicatif sur la tolérance si il était avéré que ce soit à cause de
l'homosexualité mais avant c'est un peu léger. S'émouvoir aussi vite avec si peu de détails, ce n'est pas très crédible ...



Lucie Chenu 23/02/2010 14:51


Heu... c'est avéré.

Comme il est écrit sur la page d'accueil du Refuge http://www.le-refuge.org/ le courrier est adressé à l'association elle-même, et il y est écrit (je copie-colle) :

"Avant, toutes ces personnes on les enfermait dans les asiles vu qu’il leur manque des
neurones, ils ont la tête creuse, ils préfèrent aimer contre nature", écrit notamment l’auteur du courrier.


Dans un post-scriptum, celui-ci menace : "On connaît toutes les habitudes de vos protégés et croyez-nous on va les
+criblés+ de plombs et les mettre en pièces détachées pour les punir".


C'est une menace clairement adressée à l'encontre des homosexuels sous la protection de l'association. (j'ai mis en rouge la citation, et surligné en jaune le passage homophobe).


Ca n'est pas une menace suite à une dispute entre jeunes délinquants (ou pas !) où l'un dit à l'autre "je vais te faire la peau". C'est une menace posée, raisonnée, argumentée et écrite (et même
signée !)



Delphine 23/02/2010 13:43



Une anecdote (pas si anecdotique) que je poste ici parce qu'elle t'intéressera, Lucie, et qu'elle concerne les homos et les immigrés.


Il s'agit en effet d'un couple gay d'étrangers d'origine scandinave. Une certaine catégorie d'immigrés : un banquier, un traducteur pour l'Union Européenne. Ils sont mariés. A l'étranger, bien
sûr, dans un pays où le mariage homosexuel est reconnu et accepté. Comme il ne l'est pas en France, leur mariage n'est pas pris en compte, d'où toutes sortes de tracas administratifs et
financiers. Qu'à cela ne tienne, ils peuvent se pacser !


Et bien non : mariés à l'étranger, ils n'ont pas le droit de se pacser en France.





 



Lucie Chenu 23/02/2010 13:51


Là, j'ai envie de dire que cette anecdote nous concerne tous : au-delà du fait qu'ils sont gays et étrangers vivant en France, ils sont des humains en butte à des tracasseries administratives
monstrueuses et monstreueusement idiotes ! J'ai hélas des exemples de ce type pour des cas tout à fait différents, du genre être obligés (par la loi) de faire quelque chose qui est illégal. Ca me
fait aussi penser à cette histoire du bébé né d'une mère porteuse aux USA et qui n'existait pas, une fois revenue avec ses parents français en France, parce que la France interedit le recours à une
mère porteuse...

Ca me rappelle aussi les conflits de loyauté qu'on rencontre si souvent dans Ténébreuse...


Lucie Chenu 23/02/2010 09:45


"ce ne sont que des menaces sans doute sans fondement", c'est le "sans doute" qui veut tout dire ! En clair : on n'en sait rien.

Protéger certains plus que d'autres ? Commençons par protéger ceux qui ont été clairement menacés de mort, c'est bien plus important que de protéger les biens des nantis, non ? Et n'attendons pas
que les gens aient été assassinés pour les protéger, c'est un peu tard. Et n'oublie pas que les jeunes qui résident au Refuge sont déjà en danger, qu'ils ont dû fuir le domicile familial ou en ont
été chassés. Le harcèlement moral est déjà un délit, les menaces de mort aussi. Il n'y a pas à attendre qu'il se passe quoi que ce soit de plus grave.

C'est ce qui s'est passé avec la jeune femme tuée par son ex-compagnon, lequel avait enlevé leur enfant, il y a quelques jours... Elle avait déposé des mains courantes, appelé à l'aide de
nombreuses fois et... rien. Voilà qui réunit singulièrement mes billets sur la violence faite aux femmes et sur l'homophobie. Dans les deux cas, il est inadmissible que des gens vivent dans la
terreur parce que des [auto-censuré] se défoulent sauvagement sur eux, plus faibles, différents, ou qui leur échappent et ne veulent pas vivre sous leur domination.


Ze lawyer 23/02/2010 01:11


Le préfet a raison ce ne sont que des menaces sans doute sans fondement (une enquête le dira ), d'autres personnes d'origines diverses peuvent aussi se sentir menacer, en revanche si ces menaces
sont traduits en acte, c'est là qu'il faudra appliquer la loi et faire le nécessaire. C'est une responsabilité que d'assurer la protection de tout le monde, une erreur de sur protéger certains plus
que d'autres.