Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 10:38

Aujourd'hui 8 avril, c'est la Journée internationale des Roms. Vous savez, ces voleurs de poules, ces cambrioleurs en puissance qu'il est bon de chasser de nos terres à nous qu'on a et qu'on partage pas, dont notre ministre de l'Intérieur de gauche (le ministre, pas l'Intérieur) fait démolir les camps et vandaliser toutes les possessions parce que, bien sûr, c'est le seul moyen de lutter contre la corruption de nos cités (je vous conseille ce témoignage édifiant) alors qu'il est évident que cela empêche tout processus d'intégration, qu'outre l'aspect monstrueux, outre la cruauté avec laquelle on traite ces gens, ces parents et ces enfants, c'est totalement contre-productif.

 

Aujourd'hui 8 avril, j'ai entendu à la télé que ça ne serait pas 60 000 euros que notre ex-ministre du budget aurait planqué en Suisse, non, dans les îles Caïman, non, en Russie, ah non, ça, c'est Depardieu, au moins, il avait l'honnêteté et la franchise de dire ce qu'il faisait et ce qu'il pensait, celui-là. Bref, c'est pas 60 000 euros, mais 15 millions. Je me disais aussi, quel gagne-petit !

Aujourd'hui 8 avril, j'apprends qu'un homme s'est fait tabasser au motif qu'il est homosexuel, que des « manifestants pour tous », qui veulent des droits civiques que pour eux, ont tagué un Salon LGBT qui se tenait à Paris, et je suis renvoyée dans les années 50-60, à l'époque où les Noirs, en Amérique, devaient lutter pour obtenir les mêmes droits civiques que les Blancs, les descendants de ceux qui avaient réduit leurs parents en esclavage, à l'époque où les Algériens se faisaient massacrer et jeter dans la Seine pour avoir oser manifester l'indépendance qui leur était refusé par ce pays pour qui la liberté, l'égalité, et la fraternité, ces valeurs universelles, n'existent que pour ses seuls ressortissants.

 

Aujourd'hui 8 avril, l'un des plus grands quotidiens français, Libération, non content de surfer sur le succès des enquêtes menées par Mediapart, comme le fait aussi Le Monde, invente des vraies-fausses informations de Mediapart au sujet de Fabius, de telle sorte que la rumeur puisse salir malgré les démentis – et là, on se demande vraiment dans quel but Libé fait ça, discréditer Mediapart quand il sera prouvé que c'est faux ou discréditer Fabius ? Pour Arrêts sur Images, c'est une opération noyade.

 

Aujourd'hui 8 avril j'apprends que Libération (encore ?) a publié une interview de Christian Salmon en déformant ses propos, de manière à salir Jean-Luc Mélanchon.

 

Aujourd'hui 8 avril, j'apprends qu'au nom du féminisme des LGBT sont attaqués et maltraités "comme si les nouveaux piliers du patriarcat étaient les gays et les trans".

 

Aujourd'hui 8 avril, je suis en colère et j'ai peur, peur de léguer à mes enfants un monde d'égoïsme et de cruauté.

 

Aujourd'hui 8 avril, je vais tenter, maladroitement, comme d'habitude, de transmettre les infos qui sont passées sous silence à propos du mal qu'on fait aux Roms, aux LGBT, aux femmes, aux immigrés et à tous ceux qu'on stigmatise pour ce qu'ils sont, alors qu'on déroule le tapis rouge devant des salopards, je vais tenter de remodeler le monde à l'image de ce que je voudrais qu'il soit : un monde où les enfants pourraient vivre heureux sans avoir faim, sans avoir peur, quels qu'ils soient et quoi qu'ils soient.

 

Aujourd'hui 8 avril, je me dis que la situation politique, économique, sociétale est tellement dure et pénible qu'il est bien difficile d'intéresser les gens à la privation du droit des écrivains de disposer de leur œuvre dont j'ai parlé ici et reparlé par là, et compte reparler bientôt, d'autant plus qu'on fait croire que cela se fait « pour le public », alors qu'il s'agit de gros sous.

 

Et puis, aujourd'hui 8 avril, je découvre une pétition de lecteurs dénonçant cette situation absurde et injuste et ça me redonne confiance en l'espèce humaine.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Cri du coeur
commenter cet article

commentaires

LOUANCHI 13/04/2013 19:32










lien
vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En
1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24
heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200
harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société
française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012
sur radio-alpes.net

Lucie Chenu 13/04/2013 19:46



Oui, le sort qu'on a réservé aux Harkis est un autre de ces immenses scandales dont sait si bien nous régaler la République française...