Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 10:08
Il y a quelques années, alors que je préparais mon anthologie sur le thème de la Naissance et de l'Enfantement, et que j'ignorais encore le visage qu'elle prendrait, j'ai contacté des éditeurs pour la jeunesse. Ils n'étaient pas franchement emballés par ce thème qu'ils pensaient à mille lieues des préoccupations des jeunes lecteurs. Je continue à être persuadée qu'ils se trompent, mais bon, là n'est pas la question. Cette anthologie s'est réalisée, comme vous le savez si vous suivez mon blog, a été publiée chez Glyphe - Imaginaires sous le titre (Pro)Créations. Et de fait, cette anthologie-là est plutôt destinée à un public adulte.

(Pro)Créations

Au cours d'une conversation, Léo Lamarche me dit un jour, en substance, "un éditeur jeunesse sera plus intéressé par un thème propre à l'adolescence". Et me voilà partie à cogiter cette idée, et à imaginer une anthologie sur le thème de l'Initiation. Celle que subissent tous les enfants lorsqu'ils grandissent, qu'il s'agisse pour eux d'obtenir un diplôme ou un permis de piloter une fusée, de subir un rite ancestral ou au contraire de réinventer le monde...

Le grand bonheur d'un écrivain ou d'un anthologiste, c'est de pouvoir réaliser certains fantasmes. Je me suis lancée dans cette antho au moment où mon fils vivait un changement de cap qui s'approchait fort du thème. Et après, cette antho a subi ce que beaucoup de ses consoeurs vivent (à vrai dire, toutes celles que j'ai publiées jusqu'à présent, à l'exception d'Identités prévue chez Glyphe et parue chez Glyphe comme prévu), le retrait de l'éditeur qui l'avait accepté.

De Brocéliande en Avalon              Ident_Couv350pxl.jpg

Ca s'est passé d'une façon assez dingue : un éditeur jeunesse canadien avait accepté le livre, envoyé les contrats, versé les a-valoir aux auteurs et... deux mois avant la parution, décidé qu'il ne publierait plus de "romans" mais seulement des albums, et qu'en conséquence il annulait le contrat. Certes, la crise était passée par là, mais j'avoue que nous en sommes tous restés comme deux ronds de flanc. Tout était prêt, tout était fait... hormis la couverture et, bien sûr, l'impression.

Et puis, grâce à Christine Féret-Fleury, cette anthologie a trouvé son éditeur. Elle vient de paraître aux éditions Oskar, dans la toute nouvelle colllection Fantasy, et est intitulée Passages, ce qui, pour moi, signifie aussi le "Passe-Âges" ou encore... "pas sage" !!

L'illustration de couverture est signée Jef K. regardez plutôt :

Passages

Quant au sommaire, on y trouve des nouvelles de science-fiction, de fantastique ou de fantasy, signées Jean-Michel Calvez, Lionel Davoust, Pierre Gévart, Christian Grenier, Philippe Heurtel, Léo Lamarche et Antoine Lencou.

Et vous savez quoi ? Toute adulte que je sois, j'ai pris un immense plaisir à lire ces nouvelles et à travailler cette antholgie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans bla-bla-bla
commenter cet article

commentaires

Alain 01/03/2010 11:55


Merci, Lucie. C'est la réponse que j'attendais, vu qu'Alizée ma fille a le même âge que la tienne. Elle a dévoré l'intégrale des Harry Potter l'année dernière et continue sur sa lancée avec
d'autres séries.


Lucie Chenu 01/03/2010 22:36


Ta fille est plus grande lectrice que la mienne, je crois. Donc je pense qu'elle devrait pouvoir le lire. Maintenant, j'espère qu'elle l'aimera !

Et je compte sur toi pour me le dire 


Alain 01/03/2010 10:38


Heureux de voir ceci paraître. A partir de quel âge en conseilles-tu la lecture ?


Lucie Chenu 01/03/2010 10:56


C'est très difficile à estimer, pour moi... Ca dépendra vraiment des lecteurs, et du fait qu'ils soient ou non habitués à la SF (les deux nouvelles typiquement SF, celles d'Antoine Lencou et celle
de Christian Grenier, sont je pense les plus difficiles d'accès). Je l'ai offert à ma fille qui a dix ans, mais je pense qu'elle est trop jeune pour certaines nouvelles.

A partir de douze ans, ça ira mieux, et quatorze ans, sans difficultés, je dirais. Mais c'est une période où d'un enfant à l'autre ils lisent plus ou moins facilement... et changent brusquement !


Fred le Zèbre 28/02/2010 11:37


Bravo pour ce travail et ta perseverance. Le thème de l'initiation et du passage est un thème important. Dans nos sociétés dites développées nous avons perdu ces rites avec le sens qui va avec.

L'individualisme et le consumérisme n'a pas besoin d'initiation, ça commence à la naissance et sommes beignés dedans pour le reste de notre vie. Il faudrait que nous redonnions du sens au vivre
ensemble, à l'humain.


Lucie Chenu 28/02/2010 14:33


C'est vrai que parfois on me regarde comme une bête curieuse, avec mes drôles de thèmes ! Mais bon, je travaille aussi sur la légende arthurienne ou sur les contes de fées de temps à autre... et tu
sais quoi ? Il y a parfois des nouvelles qui sont dans Identités et qui pourraient être dans Contes de Villes et de Fusées, ou vice versa. Quant à Passages, cette antho recoupe tous les thèmes ou
presque :)


fablyrr 28/02/2010 10:44


bravo pour cette nouvelle victoire. Tes antho sont super. Toujours un combat a mener pour les publier mais en tout cas le résultat est là et il est fort de sens, pas insipide avec un thème
facile-marketing.
j'aime.


Lucie Chenu 28/02/2010 14:31


Merci, merci :) Bon, j'avoue que par moments, se battre tout le temps, ça fatigue un peu. Mais c'est la preuve qu'il ne faut pas se décourager ;-)