Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 18:57
Je compte rapatrier ici quelques-unes des critiques que j'ai pu publier sur mon blog MySpace. Et je compte aussi parler de "fictions non-imaginaires", si cette expression a un sens...

Pour commencer, un livre qui me tient à coeur, pour plein de raisons que vous comprendrez vite, vous qui me lisez. Une anthologie que j'ai lu il y a bientôt deux ans. Depuis, j'ai lu quelques-uns des romans publiés par les divers auteurs du Collectif, et je compte bien ne pas m'arrêter là, parce que tout ce que j'ai lu est vraiment bon.


J'ai déjà parlé à certains d'entre vous de ce bouquin, Chroniques d'une société annoncée, publié chez Stock et signé d'un collectif : Qui Fait la France ?. Je l'ai découvert à travers une émission de radio, en voiture (et va-t-en noter des références en conduisant !). C'était à peu près à la période de la sortie de l'Appel d'Air, et je ne pouvais m'empêcher de faire un rapprochement entre les deux livres. Parce que ce sont deux anthologies (deux "collectifs"), deux livres qui gueulent, qui manifestent. Mais bien sûr, ils sont très différents.

Chroniques d'une société annoncée, ça n'est pas de la SF, pour commencer. Le collectif Qui Fait la France ? ne regroupe pas des auteurs du fandom, donc, mais des auteurs de banlieue. Regroupement géographique ? Non, bien sûr, regroupement culturel, d'auteurs qui ont en commun de subir l'ostracisme de la France, alors qu'ils sont Français.

Onze nouvelles et une petite pièce de théâtre composent ce recueil. Ca faisait très longtemps que je n'avais pas lu de nouvelles non-SF, non-fantastiques ou non-fantasy. Des nouvelles réalistes. Je continue à lire des romans de littérature générale, de temps à autre, mais les nouvelles, ça faisait longtemps. Et là, je me suis pris une claque dans la gueule. Une double baffe, sur le fond, et sur la forme.

Comme depuis quelques temps je lis plus de fantastique que de réalisme (je me répète) du moins en ce qui concerne la fiction, les quelques nouvelles flirtant avec la folie ou le fantasme m'ont désarçonnée. Je n'avais pas les codes pour "Je sais qui je suis", de Faïza Guène ; j'attendais inconsciemment une chute surnaturelle en lisant "Détours", de Mabrouck Rachedi... Mais par contre, ça n'était pas le cas avec "Une balle dans la tête", du même Mabrouck Rachedi, dont je n'ose rien dire de peur de vous dévoiler la fin, absolument jubilatoire ! Et puis, comme il est bon aussi de se laisser surprendre par le réel ! Même si ça fait plus mal, même si on se distancie moins, en tant que lecteur.

Il faut dire que j'avais été harponnée dès le début, par "Vagues à l'âme", de Karim Amellal, parce que je suis du Havre (!), par "Racisme aveugle", de Habiba Mahany, parce que cette nouvelle est un vrai coup de poing, comme l'est aussi "Garde à vue", de Mohamed Razane, dont le héros pourrait être mon fils, et que je n'ai pas pu lire sans pleurer...

"Une nuit de plus à Saint-Denis", de Khalid El Bahji, et "Une journée à Dreux", de Thomté Ryan, m'ont plutôt fait grincer des dents, tant j'avais envie de changer le destin des personnages... et "Dans un jardin délaissé", de Samir Ouazene, de lire de la poésie. Pourquoi ? Je ne sais pas, quelque chose dans cette nouvelle triste et belle à la fois, qui lave la tête.

Mais ne croyez pas que l'antho soit toute entière triste, tragique ! Non, il y a des passages franchement drôles, au premier degré, comme "Allah a aidé les Blancs", de Dembo Goumane, à hurler de rire, ou au second, comme "Abdel Ben Cyrano", de Mohamed Razane, petite pièce de théâtre ironique qui en intervertissant les langages met en évidence le noeud du big, mega- problème : l'incompréhension.

Je crois, moi, que ce livre peut aider à pallier à cette incompréhension, et l'association Qui Fait la France ? aussi. Je l'ai lu comme une main tendue entre les cités surpeuplée et ma campagne qui crève de désertification... si l'on excepte les randonneurs qui viennent jeter leurs bouteilles de coca dans les prés, évidemment. Et quand j'ai saisi cette main (putain ! c'que j'suis lyrique, moi, aujourd'hui !), j'ai rencontré des gens vachement sympa, j'ai surfé de profil en profil, j'ai rencontré d'autres gens vachement sympas, et j'ait trouvé un magazine que je ne connaissais pas, mais que j'ai bien l'intention de lire dès que je l'aurai trouvé (mais dans ma cambrousse, ça va être coton) : Respect Magazine.

Ben, pour tout ça, pour Qui Fait la France ? et les Chroniques d'une société annoncée, et pour l'Appel d'Air aussi, même si j'y ai participé, et pour toutes les autres manifestations littéraires de ce genre (je pense au collectif "auteurs Sans Fascisme", il y a cinq ans et demi), ça sera le mot de la fin : respect !

edit : en me relisant, je m'aperçois que je ne cite pas Jean-Eric Boulin, qui est l'auteur d'une des nouvelles. Evidememnt, j'ai prêté mon bouquin et ne l'ai pas encore récupéré. Je ne sais donc pas où j'ai pu faire l'erreur. Je pense que j'ai dû attribuer sa nouvelle à un autre, mais laquelle et qui ? Je corrige dès que j'ai trouvé l'erreur. Si l'un des membres du collectif passe par là, qu'il n'hésite pas à me l'indiquer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Cri du coeur
commenter cet article

commentaires

Khalid 22/11/2009 21:59



Cet article est vraimen touchant. Merci de ta générosité, Lucie. Droit au coeur...

PS: Jean Eric Boulin est l'auteur de la nouvelle "Quelque chose d'inouï au Royaume du Danemark"

;-)



Lucie Chenu 24/11/2009 11:53


Salut Khalid et merci à toi 

Ca me dit quelque chose ce titre. Il faura vraiment que je récupère mon bouquin et la relise !