Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 14:49
Deux affaires concernant l'édition défrayent la chronique judiciaire, en ce moment. Ou plutôt, deux affaires concernant la liberté d'expression qui se réduit comme peau de chagrin, particulièrement quand le politique est concerné, et plus encore en matière de gros sous.

Et particulièrement quand il est question de Moulinsart et de la fortune des héritiers de Monsieur Georges REMY alias Hergé.

La première concerne la parodie. En effet, les éditions du Léopard Masqué, qui se sont fait une spécialité dans la publication de romans humoristiques, ont publié récemment quelques romans parodiant Tintin et ton été attaqués pour :
1. Contrefaçon, 2. Plagiat, 3. Adaptation littéraire, 4. Parasitisme…
Seul le parasitisme (?) a été retenu, les trois autres notions ont été déboutées, mais le Léopard Masqué doit payer... 72 000 euros de dommages et intérêts tout en autorisant la série à continuer commercialement !!!???!!!

C'est quoi ce délire ? Dommages et intérêts, mais on vous autorise à continuer ? En attendant, vous pouvez mettre la clé sous la porte, puisque vous êtes ruinés.

La seconde concerne Bob Garcia, dont le tort est d'avoir aimé Tintin et commis cinq études sur l'oeuvre d'Hergé, publiées dans le cadre d'une association loi 1901 et tirées à quelques centaines d'exemplaires au maximum, sans rapporter un sou à quiconque. Et sans voler un sou aux hériters de monsieurs Rémy non plus. Pourtant, Moulinsart a attaqué et Bob Garcia a été condamné à 48 000 euros pour contrefaçon.

?? Contrefaçon ? Pour une étude ???

Au XIXe siècle, période de l'histoire pas forcément réputée pour ses libertés, il était fréquent que des écrivains s'emparent de personnages créés par d'autres et leur fassent vivre de nouvelles aventures. Au XXIe siècle, période où la France s'enorgueilit d'être le pays des Droits de l'Homme (et là, je tousse, et là, je dis "où est la femme ?" et aussi "de quelle nationalité est l'Homme ?"), le pays de la Révolution française, de la Liberté-Egalité-Fraternité, il est interdit de publier des romans parodiques ou des études sur des oeuvres pas encore passées dans le Domaine Public.

Pendant ce temps, à l'école, on photocopille les romans qu'on n'a pas les moyens d'acheter parce que le budget photocopieuse n'est pas celui du fonctionnement de l'école.

Et pendant ce temps, Bob Garcia est dans la mouise. Il a 48 000 euros à payer, sa maison a été hypothéquée par Moulinsart S.A. et il n'en peut plus.

Alors un comité de soutien s'est formé autour de lui (et si j'ai vent d'un autre autour du Léopard, je fais suivre). Et là, on fait tourner la casquette de la solidarité, parce qu'un écrivain n'a pas à assumer seul une telle lutte contre un géant du libéralisme.

Et donc, je vous retransmets ci-dessous le message, ainsi que les coordonnées auxquelles on peut faire parvenir si on le souhaite un don.

Et je ne sais pas, pour vous, mais je sais que moi, je ne donnerai plus un sou à Moulinsart S.A. Plus un livre, plus une figurine, plus un tee-shirt, plus un film.

D'ailleurs, j'ai toujours préféré Astérix. Mais c'est pas pour cette raison que je ne soutiendrai pas les tintinophiles.

Chère(s) ami(e)s,

Au terme d’un procès scandaleux et grotesque, Moulinsart et Rodwell sont parvenus à condamner l’écrivain et tintinophile Bob Garcia à payer la somme délirante de 50.000 euros. Son tort : avoir écrit 5 petites études sur Hergé tirées à quelques centaines d’exemplaires par une association tintinophile sans but lucratif. Personne n’a gagné d’argent dans cette entreprise, ni fait le moindre tort moral ou financier aux « ayant-droit » de Hergé.
Toutes les tentatives de négociation et de discussion ont échoué, y compris la demande de paiement par étalement. Les pétitions, lettres ouvertes à Moulinsart et à de multiples responsables politiques, articles et communiqués de presse, etc., ont été traités avec mépris et indifférence par Moulinsart et de Rodwell. Il était clair qu’ils voulaient « la peau de Bob Garcia » (intention annoncée par eux-mêmes depuis le début) afin d’en faire un exemple et de dissuader d’autres auteurs d’évoquer le nom de Tintin au travers d’études, de parodies ou de tout moyen jusqu’alors légal.

Aujourd’hui Moulinsart et Rodwell mettent deux hypothèques sur la maison de Bob Garcia.
Demain, ils peuvent ordonner la vente forcée et le jeter à la rue pour exercer leur « pouvoir ».
Bob Garcia est aujourd’hui le dos au mur et incapable de payer une telle somme.
Il est physiquement et moralement épuisé par cette lutte inégale et injuste.

Vous êtes nombreux à avoir proposé de l’aider.
L’association Promocom (qui a édité ses ouvrages à perte et ne possède donc plus un centime de trésorerie) et le comité de soutien de Bob Garcia ne voient plus d’autre solution pour tenter de le tirer de cette situation dramatique que d’appeler aux dons des amis tintinophiles.

Chacun(e) est invité(e) à donner ce qu’il veut ou peut… (Il suffirait de 1000 personnes l’aidant à hauteur de 50 euros pour le tirer d’affaire...)
Chèque à l’ordre de PROMOCOM. ( ou virement sur compte Paypal Promocom)
Adressé à:
Promocom
26 ter rue Nicolaï
75012 PARIS
Nous comptons sur votre amitié, votre solidarité et votre soutien et vous remercions tous de votre présence.
Contre la cupidité et la censure des « ayant-droit », ce serait un bel exemple de ce qu’est réellement L’ESPRIT TINTIN… !

Mais à travers le cas de Bob Garcia, un parmi tant d’autres ; ce sont la liberté d’expression, le droit à la parodie et le droit à l’exégèse qui sont gravement remis en question. C’est aussi contre les dangereuses dérives de la censure et de l’intolérance qu’il faut lutter.
L’Histoire nous a bien montré où cela peut mener l’humanité…

Amitiés tintinophiles, merci d’avance !
Le comité de Soutien de Bob Garcia

edit : le lien vers le blog de Bob Garcia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mabrouck 21/03/2010 18:45


J'avais eu vent de l'affaire du Léopard Masqué par Gordon Zola et je trouvais déjà ce cas hallucinant, lamentable, liberticide et tout ce que tu voudras. Mais cette histoire de Bob Garcia, c'est le
comble des combles. 
Merci de m'ouvrir les yeux Lucie. 


Lucie Chenu 27/03/2010 10:51


Je ne fais que transmettre des informations. J'ai déc ouvert les deux affaires en même temps, et celle un peu différente mais pas tant que ça du Marché Saint Pierre dont les proprios font un procès
à Lalie Walker pour son roman Au Malheur des dames... Ca fait vraiment beaucoup. Rajoute à cela la tentative de censure du roman jeunesse de Nathalie Le Gendre qui parle de pédophilie au sein d'une
église du futur (tiens, mais au fait, qu'estce qui fait les gros titres, en ce moment ?), les multiples procès en diffamation de la part des politiciens, les journalistes en garde à vue et fouillés
au corps (!!!) pour avoir publié des enquêtes mettant en cause de hauts personnages, ça fait très peur


Yaneck 20/03/2010 08:03


A un moment donné, y'a aussi un juge qui tranche. C'est dommage qu'il n'y ait pas dans cet article l'argumentaire  du juge qui expliquerait ces décisions.


Lucie Chenu 20/03/2010 14:44


Dans mon article ? C'est que justement, je les cherche aussi, ces arguments juridiques ! D'ailleurs, je suis preneuse de liens, éventuellement

Mais lis aussi ma réponse à Nootilus


Lily 19/03/2010 16:51


Franchement ça marche sur la tête.. l'argent rend fou à haute dose faut croire. Une pétition en ligne quelque part ? Moi aussi j'ai toujours préféré Astérix ;)


Lucie Chenu 20/03/2010 14:47


pas encore vu de pétition, mais la lettre ouverte du Léopard Masqué est relayée sur Rue 89


Nootilus 19/03/2010 15:35


Moi, ce que je ne comprend pas c'est que la justice française ait donné raison à ces crapules (rappelons que Moulinsart est une SARL qui n'a pas ou peu de lien avec la famille Rémy) et le monde de
l'édition reste silencieuse sur ce cas...

Vraiment, comme j'entend dire : le monde marche sur la tête.


Lucie Chenu 20/03/2010 14:46


D'après ce que m'a expliqué Ayerdhal sur facebook, en tout cas à propos des éditions du Léopard Masqué, ce n'est pas le code de la propriété intellectuelle qui a été évoqué, mais le droit
commercial :
http://www.facebook.com/pages/Ayerdhal/182872030566?v=feed&story_fbid=103246129708946
en clair, du pur libéralisme...