Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 09:14
Je reprends ma publication de chroniques BD avec l'une d'elles qui me tient particulièrement à coeur ; c'est l'une des BD les plus bouleversantes que j'ai lues...

Cette chronique est parue sur la Yozone le 17 juillet 2007

Mina Loween (T1) Cœur de goulue, par Nori, Lillycat, Lylian, Les Humanoïdes Associés

Mina est une collégienne mal dans sa peau, surtout depuis la mort de sa mère, quatre ans auparavant. En ce début des vacances de la Toussaint, elle est particulièrement déçue que son amie Kathy ne puisse rester, comme prévu. Les deux adolescentes comptaient bien faire la fête ensemble la nuit d’Halloween, mais Kate doit se rendre à Bordeaux où l’un de ses oncles est au plus mal. Mina rentre, triste, chez elle, se dispute avec son père et sa belle-mère.

 

C’est au cimetière qu’elle passera la soirée, seule – enfin, au début. Sur la tombe de sa mère qu’elle, au moins, n’oublie pas. Elle y fera des rencontres plus étonnantes les unes que les autres, et découvrira le monde des Goulus (les morts) qui ne rêvent que de se nourrir de l’énergie vitale des Charnus (les vivants).

 

Nori et Lylian avaient déjà co-écrit le scénario de L’Éveil du Kurran, illustré par Dune, ils réitèrent avec cette histoire de fantasy urbaine qui part du quotidien le plus ordinaire pour arriver dans un monde de rêves et de cauchemars. Les dessins de Lillycat rendent à merveille le mélange de joie et de tristesse qui caractérise Mina. Les visages donnent aux personnages une allure de marionnettes ballottées par les événements, les couleurs irradient l’énergie des Charnus, mais aussi leurs sentiments, ainsi que la faim des Goulus. Le résultat de cette rencontre entre un univers, par définition morbide, et des couleurs parfois flashy est un véritable conte de fées moderne, parfaitement ancré dans l’adolescence et ses douleurs, ses bonheurs, et ses terribles questions existentielles.

 

Au-delà du (grand) plaisir de lecture, Mina Loween est une série qui fait réfléchir à la valeur des choses de la vie. Les ados, comme leurs aînés, y trouveront de quoi méditer, ce qui n’est pas si fréquent en bande dessinée.

 

Lucie Chenu

 

_ {{Fiche technique}}

- {{Titre :}} Cœur de goulue (T1)

- {{Série :}} Mina Loween

- {{Scénario :}} Nori & Lylian

- {{Dessin :}} Lillycat

- {{Couleurs :}} Lillycat

- {{Lettrage :}} Ségolène Ferté

- {{Éditeur :}} Les Humanoïdes Associés

- {{Site officiel :}} Mina Loween

- {{Profil sur MySpace :}} Mina Loween – Official

- {{Le Blog de Lylian :}} Lylian K’s blog – scénariste

- {{Le Blog de Lillycat :}} Lillycat

- {{Pages :}} 48 pages (couleur)

- {{Dépôt légal :}} juin 2006

- {{ISBN :}} 2 7316 1748 9

43 0985 2

- {{Prix public : 12, 90 €}}

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Bandes Dessinées
commenter cet article

commentaires