Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 10:18
Lu sur le site de Martin Winckler, que je ne saurais trop vous recommander.


Discours à l'ONU sur l'environnement stfr - Une fille de 12ans à l'ONU



Une fille de 12 ans met une claque aux dirigeants du monde..
envoyé par dailycensorship. - L'info internationale vidéo.

"En 1992, un groupe de jeunes fondent l’organisme ECO pour “Environmental Children’s Organization”. Invité à s’exprimer devant les Nations Unis, une jeune fille de 12ans, Severn Cullis-Suzuki, rend un témoignage poignant de la situation humanitaire et écologique du monde de l’époque. C’était il y a 16ans et pourtant ce discours est toujours d’actualité aujourd’hui. Et je dirais même que la situation est devenue pire.
Discours à l'ONU...

La vidéo a été uploadée le 6 juin dernier ce qui explique sa réapparition sur la scène médiatique."

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Cri du coeur
commenter cet article

commentaires

charlotte 10/08/2009 13:04

Génial.

Pierre-Alexandre Sicart 10/08/2009 10:44

Une claque ? Tu crois ? Comme tu le dis toi-même, rien n'a changé depuis ce discours.

Lucie Chenu 10/08/2009 13:13


Voui, j'aurais dû mettre le titre entre guillemets puisque je le cite, là encore. En fait, c'est pas une claque qu'il faudrait à certains, ils s'en remettent trop vite...