Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 19:15
Non, je ne vous parlerai pas des plaintes des enfants réduits en esclavage, aujourd'hui. Ni de celles des animaux qu'on torrture ou massacre, ni de celles des femmes battues ou violées, ni de celles des sans -- sans-papiers, sans-abris, sans-argent, sans-pouvoir, sans-amour...

Aujourd'hui, je vais vous parler des plaintes que portent les hommes et les femmes politiques qui souffrent du mépris des internautes. Je comprends cette souffrance ! Entre amis, parfois, sur le net, on se comprend mal. Que de malentendus, que de brouilles, qui n'auraient pas lieux si les conversations se faisaient en chair et en os, et non pas derrière nos écrans et nos claviers, avec en plus un décalage temporel.

Mais tout de même. De là à porter plainte encore, et encore. Pour outrage, pour injure, que sais-je...

Nadine Morano semble souffrir particulièrement des commentaires que les internautes laissent sur des videos la concernant. Elle porte plainte comme le relate Rue89. Et aussi ici. Etc, etc.

Alors OK, madame Moreno n'aime pas Internet, sa jungle et ses prédateurs. OK, les politiques s'y font brocarder, comme partout ailleurs en France, n'est-ce pas une tradition chez nous que de dire tout le mal qu'on pense des politiques qui nous déçoivent ? Et n'est-ce pas notre liberté d'expression à laquelle nous sommes farouchement attachés ? Nos ancêtres ne se sont-ils pas battus, pour la conquérir, cette liberté-là, liberté chérie ?

Ca n'est même pas de ça que j'ai envie de vous parler. J'ai juste envie de vous demander si la France a vraiment du temps et de l'argent à perdre à envoyer des inspecteurs de Paris dans le Sud pour une audition de 30 minutes. N'y a-t-il rien de plus grave, dans ce pays, qu'on y gaspille nos impôts ainsi ? Est-ce que la Cour des Comptes a une possibilité de se pencher là-dessus ? Ou bien est-ce que c'est madame Moreno qui paye si elle est déboutée, et les "insulteurs" qui payent s'ils sont déclarés coupables ? Ma question n'est pas ironique ; c'est une véritable question, je ne sais pas comment ça se passe, et je voudrais le savoir. Parce que de plus en plus, je voudrais pouvoir contrôler ce qu'on fait des "mes" sous.

Ceci dit, je suis quand même désolée de vous faire perdre un précieux temps à lire ces choses tellement insignifiantes au regard des plaintes de ceux qui souffrent (et qui auraient peut-être besoin que la police et la justice aient plus de temps et des moyens financiers à leur consacrer)

***

Ca va ? J'ai rien dit d'insultant, là ?

Et au cas où : comment fait-on pour trouver un bon avocat pas cher ?

***

post-scriptum qui n'a rien à voir : parfois, over-blog me propose de classer mon article pour qu'il soit visible. Là, je l'aurais mis en économie, où je sais qu'il serait lu par d'autres gens que ma "bande de potes". Mais parfois, over-blog ne me propose pas cette option. Si quelqu'un sait pourquoi qu'est-ce et tout ça... merci de m'expliquer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans Cri du coeur
commenter cet article

commentaires

Lionel Davoust 09/06/2009 11:01

La loi sur l'injure ne fonctionne pas s'il y a eu provocation. Je suppose que cet alinéa de la loi a été spécialement prévu pour la conduite ;)

Oui, "hou la menteuse", c'est n'importe quoi et je suis d'accord avec toi (d'où ma remarque plutôt circonstanciée qui précède sur l'image que la démarche donne). Mais entre ça et "connasse", on est dans deux catégories complètement différentes et Rue89 est souvent prompt aux amalgames.

Et oui, il ne faut pas la fermer. Un truc qui a rapport avec le fait que la liberté d'expression ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. :)

Sinon, un trackback, en gros, ça permet de réagir à un article sur son propre blog (pour une longue réaction ou pour développer les échanges entre blogs), mais Over-blog les a désactivés.

Lionel+Davoust 09/06/2009 10:36

Je trouve la réaction profondément débile - quand on veut faire de la politique, il faut avoir le cuir tanné, sinon on chope un ulcère avant même d'avoir une chance de devenir ministre.

Maintenant, faisons aussi la part des choses. La liberté d'expression ne permet pas tout, notamment d'insulter son voisin, et traiter les gens de "connards" est passible d'"injure" et, à ce que je comprends, c'est puni par la loi. Traiter les gens de "tu pues de la gueule" (comme c'est mentionné sur Rue89), c'est pas de la liberté d'expression, c'est juste idiot et ça ne fait même pas avancer le débat, ça décridibilise plutôt l'auteur de la remarque.

"Votre programme est complètement crétin", par contre, c'est autorisé. "Je trouve, madame, que vous réagissez comme une emo-kid à ces provocations et que votre démarche gaspille l'argent du contribuable en plaintes vaines, donnant à votre mandant une image d'égocentrisme et de temps gaspillé", c'est autorisé aussi (et, j'ose le croire, plus constructif pour le débat... tout en étant plus dur pour la dame en question. Un argument fait toujours plus mal qu'une injure).

Pour mieux délimiter les bornes de la liberté d'expression et la responsabilité des blogueurs sur le Net, Eolas est toujours le Sage de l'Agora.
http://maitre-eolas.fr/2008/03/25/909-que-faire-quand-on-recoit-un-courrier-d-avocat
http://maitre-eolas.fr/2008/03/24/905-blogueurs-et-responsabilite-reloaded

(C'est chiant, Over-blog ne permet pas les trackbacks.)

Lucie Chenu 09/06/2009 10:51


Je suis tout à fait d'accord avec toi que la liberté d'expression ne permet pas tout ; elle n'autorise pas les injures (encore que... tu conduis, Lionel ? Tu as déjà traversé une ville à l'heure de
pointe sans traiter au moins un piéton ou un automobliliste de connard ? Le différence est que là, il ne l'entend généralement pas). Elle n'autorise pas non plus, en France, les incitations à la
haine raciale, et je m'en réjouis. C'est un des points qui me chagrinent dans la législation américaine.

Mais "Hou la menteuse" peut-il être considéré comme une injure ? Madame Moreno se dit gênée que sa plainte ait été si loin, dans ce cas. Mais elle l'a voulu, au départ, non ? Quand on porte
plainte, on doit en mesurer les conséquences. Et quand on est ministre, on peut difficilement se retrancher derrière un "je ne savais pas, ce sont les policiers qui sont allés trop loin" (citation
inexacte, sûrement, parce que de mémoire.

Merci pour les liens vers le blog d'Eolas, toujours bon à lire. Mais au fait, il va falloir que tu m'expliques ce qu'est un trackback, parce que je n'ai jamais compris !


fablyrr 08/06/2009 19:42

"oh la menteuse" l'autre là comment elle parle de l'utilité de nos impôts. Bientôt tu vas demander que cela ne paye plus les vacances de nos Hommes politiques :)

Lucie Chenu 08/06/2009 19:56


oh dais, l'aut' comment qu'y m'cause ! trait' moi d'menteuse, t'ar ta gueule à la récré, fablyrr  


Yael 08/06/2009 19:40

Perso, pour la confiance délabrée que j'ai en cette justice à deux vitesses... c'est le manteau invisible d'Harry Potter qu'il te faudrait : ce serait plus efficace (et aussi moins cher) qu'un avocat !!!

Lucie Chenu 08/06/2009 19:55


Yep, mais ça voudrait dire faire profil bas et la fermer... et ça, tu sais bien que je sais pas faire, quitte à gaffer. Et je crois que je ne veux pas faire, en fait