Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 07:56
Lionel (qui s'était lui-même fait taggé par Fabrice) m'a taggée à propos de l'Europe... C'est drôle, ça, je ne lui ai pourtant jamais dit que j'avais, à une époque, envisagé une antho sur le thème de l'Europe ;-) Au moment du dernier référendum...

Or donc, il va s’agir dans une sorte de questionnaire à la manière de Proust, de dire ce que nous évoque l’Europe en rapport à nos souhaits.

Et je manque cruellement d'imagination (surtout après avoir lu Lionel qui en a pour quatre)


  Un animal

Si l'Europe était un animal, je dirais qu'elle est en voie d'extinction, mais qu'elle ne le sait pas encore. Ou peut-être (soyons optimistes) en voie de profonde mutation. Oui, c'est ça : trop de pollution, trop d'écarts entre ses différentes obligations. Je crois qu'elle serait une araignée mutante qui tisse patiemment sa toile et a oublié à quel usage elle destine les proies qu'elle capture.

Une fleur

Un chrysanthème ?


Un tableau

Un tableau de Jean-Marc Dauvergne :

une forêt, sombre, torturée, qui s'efforce vaillamment de résister, de se redresser...








       

  Alors que j'aurais voulu qu'elle soit un tableau de Katherine Scrivens, un hymne à l'amour...


Une ville

Une ville ? Bah, n'importe laquelle. Oui, l'Europe est une ville, et c'est bien là le problème. Elle est une ville alors qu'elle devrait être un continent recouvert de champs et de forêts. Elle est une ville encrassée, au lieu d'être la clairière où se réunissent les druides. L'Europe est sédentaire, alors que l'Humanité est, par nature, nomade. L'Europe nous crée des faux besoins qui sont autant de fausses racines, alors que nous devrions vivre comme des Rroms, aller où le vent nous pousse. Mais l'Europe se nourrit de limites, de frontières et d'interdits.

Un personnage

Je n'arrive pas à penser aux personnages imaginés. Gollum m'es venu à l'esprit, mais sans réelle raison. Donc je me rabats sur les personnages historiques.

L'Europe est Napoléon, je pense. Avec tout ce qu'il y a de positif en lui, et tout le négatif aussi. Sa façon de faire la guerre en apportant la paix (enfin... ), de trahir la Révolution et d'écrire le code civil. Et surtout de vouloir, à sa façon, unifier l'Europe ! J'aurais préféré que l'Europe fût de Gaulle... mais soyons honnête : ça aurait pu être pire, elle aurait pu être Hitler.

Une chanson

Ah oui ! Je sais ! Une chanson que justement j'ai réécoutée il y a peu de temps, justement :



Non, Non, Rien n'a changé, des Poppys.

A Düsseldorf, en plus. Joli symbole pour l'Europe, non ?

Le son est meilleur ici :



A mon tour, maintenant, de tagger les autres. J'aurais bien aimé que Claude, Gabriel, Pierrette ou Danou jouent, mais bon, ils n'ont pas de blog, donc tant pis. Ceux que je tagge donc avec un plaisir non dissimulé sont :

Nathalie (sur ton forum ?)
Delphine (et moi, j'ai dix livres de retard ;-))
Gaël (justement, on en parlait de l'Europe :-))
Yael (justement... on en aurait des choses à dire !)
Charlotte
Fabien
Mélanie
Michèle
et bien sûr :
Jess (ah ! rec-union...)

J'aimerais aussi beaucoup tagger Claudio, mais ça serait plus commode sur blog :-)















Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie Chenu - dans bla-bla-bla
commenter cet article

commentaires

Gael 15/04/2009 09:43

Point d'alignement avec l'OTAN dans l'ex-traité! Sarkozy s'en est chargé tout seul.

Et le traité de Nice n'a pas été voté je te l'accorde. La question était justement à l'époque: voulez-vous le conserver ou non? En votant "non", les gens ont voté pour le traité de Nice! Paradoxal. Mais on ne va pas refaire le débat. Ce qui est fait...

Pok-pok

Gaelito.

PS: prends ton temps pour mes mails. Je ne suis pas à une semaine près!

Gael 14/04/2009 23:31

http://lapolitiqueduchacal.over-blog.com/article-30230686.html

Voici ma copie! Tu me corriges?

Pour ce qui est du traité constitutionnel, je pense que tu n'es pas honnête: la partie 1 et 2 n'étaient franchement pas compliquées. La 3e l'était. Aujourd'hui, nous n'avons ni la 1, ni la 2, mais la 3 est bien là... c'est le traité de Nice!

Pokoù

Lucie Chenu 15/04/2009 09:14


Eh ! J'ai pas à te corriger ! Mais à te lire avec intérêt, oui :-) (et à répondre à tes mails, mais j'ai été prise dans une boucle temporelle, et du coup, je cours après le temps ! un vrai Puat
;-))

Et si, si, je suis honnête, non mais, c'est quoi ce truc de me traiter de malhonnête sur mon blog ? et je maintiens "c'est dur de lire les traités". Pas seulement parce que le langage est
incompréhensible pour qui n'a pas des notions d'économie et/ou de droit, mais aussi parce qu'avant Internet, il était très difficile de trouver les textes. On ne trouvait que des explications de
textes, d'un bord ou de l'autre, forcément partielles et partiales...

et hop ! j'édite mon commentaire pour dire que oui, nous avons le traité de Nice, en effet :-( Mais il n'a pas été "voté par le peuple" (et c'est un détail qui me parait important), d'une part, et
de l'autre, il y a d'autres points dans les parties 1 et 2 qui ont fait pencher la balance vers le non, en ce qui me concerne. Avec un grand déchirement, mais quand même. J'étais incapable de voter
pour que la défense militaire de l'Europe soit assujettie à l'Otan.


Yael 14/04/2009 15:55

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt tout ce que tu as écrit sur l'Europe, ce qu'elle représente pour toi, ce qu'elle t'évoque... mais je suis totalement incapable de relever le défi que tu me lances. Je manque de culture. De connaissaces. L'Europe m'est totalement étrangère (comme la France, par certains côtés). Je suis admirative de l'attachement et du sentiment d'appartenance (même ambivalent) que tu évoques. Et de cette connaissace historique/politique que tu as. Je suis une ignarde totale sur ce sujet, et de plus je ne me sens même pas "touchée". Merci d'avoir pensé à moi et désolée de ne pas pouvoir rebondir sur ton "tag" :o)

Lucie Chenu 14/04/2009 16:04


Tiens, c'est drôle, je n'ai pas l'impression d'avoir une grande "connaissance du sujet". Sauf que si, quand même, je suis née en 60, j'ai vu l'Europe se construire, j'ai lu de mon mieux les traités
(et dieux que c'est dur !) qui nous étaient soumis pour référendum. Et surtout, j'ai des amis dans divers pays d'Europe, et de la famille... mais en Europe, pas en Union Européenne.

Quoi qu'il en soit, un tag n'est jamais une obligation ! Je te trouverai autre chose, une autre fois :-)


Delphine 12/04/2009 12:24

Done ! ^

(et merci de m'avoir fait découvrir Katherine Scrivens, que je ne connaissais pas)

Lucie Chenu 12/04/2009 13:29


Oh ! Tu ne connaissais pas Katherine Scrivens ? Elle revient de temps à autre en tête de mon top MySpace. C'est là que je l'ai découverte et en plus d'être un peintre de grand talent, elle est
quelqu'un de très sympathique. Je suis tombée amoureuse de certains de ses tableaux... et je ne m'en suis pas remise :-)


Delphine 12/04/2009 10:35

Je constate que pour l'instant, personne n'a été assez nerd pour préciser qu'il s'agit d'un portrait chinois et non d'un questionnaire de Proust. :p
Ceci dit, ce tag me tente beaucoup (pas seulement parce que je rentre d'Istanbul)… je vais tâcher de m'y coller dès que possible !
(et mon portrait sera sûrement plus optimiste que celui de Lucie, je me sens terriblement, profondément Européeenne).

Lucie Chenu 12/04/2009 13:28


Mais je me sens aussi profondément européenne. C'est peut-être pour ça le pessimisme, d'ailleurs. Si je ne l'aimais pas, je m'en ficherais.