Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 08:53
Oui, je sais, vous êtes quelques-uns à penser du mal des pétitions, mais je persiste à croire que certaines ont leur utilité, ne serait-ce que pour faire parler des choses, pour mettre en lumière ce qu'on ignore.

Voici le message proposé par Avaaz :

Figure de proue du mouvement pro-démocratie birman et lauréate du Prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi a été détenue pendant treize années par la junte militaire birmane. À l’instar de milliers de moines et d’étudiants, elle a été emprisonnée pour avoir courageusement défié ce régime brutal et pour avoir milité en faveur de la démocratie. Cette semaine, de nouveaux espoirs concernant leur libération sont apparus et il est maintenant temps pour nous de leur accorder notre appui.

Bravant le danger en se portant à la défense de leurs amis incarcérés, des activistes birmans ont demandé cette semaine la libération de Aung San Suu Kyi et de tous les prisonniers politiques. Ils ont aussi réclamé l’aide de la planète. En cette période de crise économique, l’aide internationale est plus vitale que jamais et les généraux birmans sont de plus en plus vulnérables aux pressions internationales. Or, nous avons besoin de récolter des tas de signatures pour convaincre le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, de faire de ce dossier une de ses principales priorités. Cliquez sur le lien ci-dessous, signez la pétition et diffusez ce email pour vous assurer de faire libérer Aung San Suu Kyi et les autres prisonniers politiques birmans.

http://www.avaaz.org/fr/free_burma_political_prisoners/98.php/?CLICK_TF_TRACK

Les organisateurs birmans se sont fixés l’objectif de récolter 888 888 signatures. Le chiffre 8 est très important dans la culture birmane et la junte au pouvoir est extrêmement superstitieuse. Aussi, nous croyons que cet objectif pourrait exercer une influence toute particulière sur les généraux, tant par sa symbolique que par son importance. Pour ce faire, il faut aller au-delà de la rhétorique et passer à l’action en faisant circuler ce message et en persuadant nos amis de contribuer à la cause.

Aung San Suu Kyi est la figure emblématique de la lutte pour l’avènement de la démocratie en Birmanie. Détenue à maintes reprises depuis 1988, elle est actuellement en résidence surveillée et privée de tout contact avec l’extérieur.

Les pressions internationales croissantes ont fait leurs preuves -- En décembre, 112 anciens présidents et premiers ministres de 50 pays ont envoyé au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, une lettre dans laquelle ils le pressaient d’agir en faveur de la libération de tous les prisonniers politiques birmans. En février, 20 de ceux-ci étaient libérés après qu’un envoyé de l’ONU eut visité le pays.

Nos sources nous informent que le régime militaire craint désormais le regroupement massif et unifié d’internautes se faisant le relais de ces revendications à l’ONU. -- plus de 160 exilés birmans et groupes de solidarité basés dans 24 pays participent à la campagne. Mais il faudra que nous tous, de même que tous nos amis, signons cette pétition pour attirer l’attention de M. Ban. Les campagnes d’Avaaz ont déjà obtenu des résultats concrets en Birmanie – nous pouvons y arriver de nouveau. Cliquez ici pour mettre fin aux arrestations et à la brutalité :

http://www.avaaz.org/fr/free_burma_political_prisoners/98.php/?CLICK_TF_TRACK

Il s’agit d’une de ces situations où, si nous sommes suffisamment nombreux à agir, nous pourrons véritablement faire changer les choses. Joignons-nous aux courageux militants pro-démocratie emprisonnés ou reclus en Birmanie et contribuons à mettre fin à cette répression violente.

Dans l’espoir et la solidarité,

Alice, Ricken, Pascal, Graziela, Véronique, Iain, Paul, Luis, Paula, Brett et toute l’équipe de Avaaz.

Sources :
Tout sur la Birmanie - Reporters sans frontières:
http://www.rsf.org/article.php3?id_article=30610

Un blogueur birman condamné à 20 ans de prison:
http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/internet/200811/11/01-38398-un-celebre-blogueur-birman-condamne-a-20-ans-de-prison.php

Amnistie pour les prisonniers - RFI:
http://www.rfi.fr/actufr/articles/110/article_78604.asp

Amnesty international:
http://www.amnesty-international-audio.fr/spip.php?rubrique112

Libération de prisonniers birmans? - Radio-Canada:
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2009/02/20/005-myanmar-liberations.shtml?ref=rss

Partager cet article

Repost 0

commentaires