Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Humeurs de Svetambre
  • Les Humeurs de Svetambre
  • : Je n'aime pas les étiquettes, les catégories, les petites cases... je m'y sens à l'étroit. J'ai l'intention de parler de bien des choses, ici ! De mes livres ou de ceux que j'ai lus, de mon travail ou de ma famille, de ce qui me fait hurler et de ce qui me fait jouir de la vie...
  • Contact

Profil

  • Lucie Chenu
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !
  • Je suis un être humain, Yeah ! et comme tout être humain, je possède trop de facettes, trop d'identités, pour les définir en moins de 250 caractères. Vous devez donc lire mes articles !

Recherche

16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 18:53
Salut à tous

C'était bien, mon week-end à Paris-Sèvres, vraiment bien, même si j'ai caillé, comme Yael, et même si je n'ai pas pu voir tout ceux que j'avais prévu de voir. Cependant, ça n'est pas pour vous raconter dans le détail ce que j'ai fait, que je vous blogge ce soir, mais parce que je viens de recevoir, coup sur coup, deux liens vers deux pétitions qui me paraissent absolument importantes, chacune dans sa sphère...

Sphère médicale et plus précisément sphère psychiatrique, mais aussi sphère juridique, en quelque sorte, pour la première, "La Nuit Sécuritaire". Allez voir de quoi il en retourne là : http://www.collectifpsychiatrie.fr/phpPetitions/index.php?petition=1

Sphère médiatique pour la seconde, initiée par plusieurs medias indépendants : Rue89, Mediapart, les magazines Le Nouvel Observateur, Marianne, Les Inrockuptibles. Et ça se passe là : http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=ca9f9e14aa181a069e325ba3083c69b5

Et sinon, je pars samedi pour une semaine et je ne sais pas si je bloggerai d'ici là, j'ai beaucoup à faire et suis bien fatiguée, donc au cas où je ne vous revoie pas : joyeux Noël et bonne année

(comme ça, c'est fait, pour une fois, j'aurais pas oublié ;-))


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yael 19/12/2008 16:17

Là dessus tout le monde est d'accord :-)
quand je te le disais : d'accord sur le fond !

Juste que la pétition est un brin mal ficelée... allez zou :-))

Yael 19/12/2008 13:21

Au fait, je ne comprends pas ta première phrase : "Je respecte ton opinion mais ne la partage pas" dis-tu. Quelle opinion ?

Ma mère n'a pas dit qu'elle n'était pas d'accord, elle m'a juste dit qu'elle ne signerait pas la pétition tant que celle-ci ne serait pas ciblée, précise, argumentée, avec des sources pour pouvoir non signer un truc en aveugle, mais en pouvant y réfléchir et le faire en connaissance de cause -

et que d'autre part elle regrettait les amalgames qui faisaient écho au propre amalgame du "tout sécuritaire" de Sarkozy : lui, amalgame le majoritaire au minoritaire pour faire peur, et la pétition oublie volontairement le minoritaire pour décrédibiliser Sarkozy.

Le mieux serait de n'ignorer ni l'un ni l'autre, et de défaire l'amalgame (dans le bon sens).

Ce n'est pas une opinion, qu'elle émet (le pire dans l'histoire c'est que vous êtes certainement d'accord !) : c'est une question de nuances, d'argumentations... et de FORME.
Est-ce que ça vaut le coup de vous mettre dos à dos sur le fond pour autant ?

Doit-on être positionné à cent pour cent d'un côté ou de l'autre, ou peut-on apporter des critiques et des nuances ?

Dans le concret de son métier, ma mère a non seulement partagé mais, pour autant que j'en sache, également APPLIQUE les idéaux, Lucie, que tu défends.

Simplement elle sait aussi que les "petites nuances" qu'on laisse de côté "dans l'urgence" méritent d'être considérés aussi tôt que possible : car ce sont ces petits graviers, laissés pour courir dans la chaussure, qui stopperont la course à un moment. Et feront des plaies qui suppurent.

Même si c'est une "perte de temps", il faut les retirer avant de courir ; je veux dire par là que Sarko les reprendra à la première occasion comme argument.

Un drame ? Pouf, il va jouer sur la corde sensible.
Et derrière ce jeu politique, que lui appliquera cyniquement, en bon "pervers narcissique" (tel qu'analysé par Serge Hefez récemment), il y aura tout de même un vrai drame. Et les familles des acteurs involontaires de ce vrai drames, se sentant ignorés par des pétitions comme celle que tu cites, se mettront à fond derrière Sarko.

Tu comprends ? Ce n'est pas "contre" la pétition, ce n'est pas "contre" ton opinion : c'est un simple "oui mais", une nuance.

Ne pas oublier les petits graviers (d'autant qu'ils blessent en vrai des gens).

Aller contre le "tout sécuritaire", mais pour le "sécuritaire ciblé". Ultra ciblé. Genre un pour cent. Et une fois ça traîté, le reste de l'argument devient ridicule - mais ce n'est pas une raison pour l'ignorer.

L'argument vaut pour tous les idéaux - rien n'empêche de bien les étayer, et d'admettre certaines nuances.

Et pour finir de te répondre, l'actualité reste valide aussi concernant ces "graviers" (ma mère n'est pas un dinosaure, et elle se tient encore au courant - et certains de ses collègues bossent toujours, et ils en parlent - simplement peut-être que le secteur enfants ados est différent du secteur adultes ; je ne sais pas si ce médecin a vu sortir de son hôpital totalement libre (hé oui, pas prison : hôpital) un type qui le soir même est parti égorger une femme... ni si elle voyait tous les jours partir en balade un violeur pédophile qui, lors d'une de ces "petites promenades" (hé oui, hôpital, pas prison) a violé une petite fille en ville : ma mère, oui).

Elle n'est pas ni sarkozyste, ni "tout sécuritaire" pour autant, elle partage les mêmes idéaux que vous : mais elle connaît, juste, le poids des "nuances".

Désolée d'avoir été si longue, mais là il fallait que je précise. C'est fait... voilà.

Lucie Chenu 19/12/2008 13:28


Heu... l'opinion qu'il vaut mieux ne pas signer la pétition, tout simplement.

Je continuerais volontiers cette discussion, mais j'ai un mal de tronche carabiné aujourd'hui, et je pars demain, donc à voir à mon retour..

Et non, je ne me sens pas du tout dos à dos avec ta mère et ce qu'elle dit ! Je me sens juste pas en état de mettre les mots dans le bon ordre, ce qui est très crétin sur un blog :-) Il est tout à
fait anormal qu'un type dangereux soit laissé, remis, en liberté. Mais il y a un truc qui me parait très grave : qu'on fasse du médecin un juge ou un geolier. Ca n'est pas son rôle. Il faut des
juges, et des policiers, et des avocats, et des geoliers, et il faut des médecins. Les rôles ne doivent pas être confondus, surtout dans le cas de la psychiatrie.



Yael 19/12/2008 12:35

Pour répondre à ton commentaire d'hier 15h, Lucie :

Je ne suis pas bien placée pour en discuter moi-même, c'est avec ma mère que ce serait intéressant : pas avec moi - encore une fois je n'ai aucune connaissance ni expérience solide dans ce domaine. Par contre, j'ai suivi des cours en analyse des médias, décorticage de messages et autres - et ce que je constate, c'est que les termes sont trop flous, les propos en effet ambigus, et les sources pas citées. Pour aller contre un truc, il faut aussi savoir contre quoi...

Lucie Chenu 19/12/2008 13:31


Grrr ! je fais des erreurs avec over-blog

Je disais, oui  je trouve que certaines chose qui me paraissent éviedentes devraient être dites de façon plus explicite. Tu as raison sur ce point. Pourquoi ne pas faire part de cette opinion
au contact qui est noté sur la page ?


Lucie 18/12/2008 16:02

J'ai oublié que j'ai moi-même reçu cette pétition d'une médecin en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent. Je pense tout à fait plausible et même normal que les expériences et les points de vue divergent d'une personne à l'autre, et d'un soignant à l'autre, ceci dit. Il est possible aussi que son expérience, plus récente, reflète mieux l'actualité de la situation en psychiatrie ?

Yael 18/12/2008 11:34

J'ai fait lire la première pétition à ma mère (ancienne soignante en hôpitaux psy), et après réflexion (et un temps d'hésitation) elle n'a pas signé. Les propos ne sont pas clairs, certaines phrases floues ou ambiguës, les arguments pas étayés, et surtout il y a un amalgame des deux côtés (Sarko / pétitionnaires), dangereux certes dans la bouche du Président, mais également un peu facile/partisan du côté pétitionnaires, entre patients non dangereux (l'immense majorité c'est vrai) et patients dangereux (très minoritaires il est vrai, mais considérés parfois avec un laxisme extrêmement dangereux également). Qu'on aille expliquer aux victimes et familles de victimes de certains criminels ou violeurs en série psychotiques (ou psychopathes ayant réussi à se faire passer pour malades lors des tests, et échouant en hôpitaux psy) relâchés parce "soignés" au bout de trois mois... qu'ils ne sont qu'une "minorité" ! Selon ma mère (et de mon point de vue non professionnel, je suis d'accord), la pétition n'aurait été recevable qu'en séparant ce que Sarko a opportunément et bien facilement amalgamé : d'une, refuser le "tout sécuritaire" pour l'immense majorité des patients (que nous pouvons TOUS être un jour ne serait-ce que quelques jours dans notre vie), mais en resserrant l'écrou sur la petite minorité de criminels avérés dangereux (sans partir dans le "potentiellement" - grave dérapage, lorsqu'il existe) - pour lesquels il existe un danger réel, mal encadré de temps en temps (mais ce "de temps en temps" est de trop). Les deux mis bout à bout - et opposés clairement - auraient pu avoir plus de sens et de poids.

Ce n'est qu'un avis d'une ancienne soignante - mais cet avis est concret, parce qu'elle a été témoin direct des deux sortes de dérives / dérapages et a vu aussi bien des internements abusifs que des mises en liberté de patients dangereux qui ont violé ou tué à peine sortis de l'hôpital...

Les propos mériteraient à tout le moins d'être plus clairs et mieux étayés (y compris en citant les propos exacts).

Lucie Chenu 18/12/2008 15:00


Je comprends ce que tu dis et je respecte tout à fait l'opinion de ta mère et la tienne, mais je ne la partage pas. Je suis d'accord, la pétition est un peu rédigée dans l'urgence, les termes sont
peut-être maladroits, mais je crois sincèrement très dangereux pour nous tous le tout-sécuritaire, et puis, plus pragmatiquement, c'est une pétition, pas un projet de loi. Je crois important de lui
donner un poids pour que, justement, quelque chose comme une "voie du milieu" puisse se mettre en place.
Je n'ai pas trop le temps de m'étendre davantage, là, mais on pourra en reparler à mon retour, si tu veux !